samedi 22 septembre 2018
Accueil / A la une / Procès contre AOB, Fatou Badiar …: William Fernades accusé

Procès contre AOB, Fatou Badiar …: William Fernades accusé

Le procès contre AOB, Fatou Badiar et Jean Guilavogui se poursuit devant le tribunal criminel de Dixinn. Ce lundi 14 mai, le commandant Alpha Oumar Boffa Diallo a encore été entendu à la barre. Le prévenu a maintenu sa version des faits et accuse le procureur William Fernades.

Selon lui, la nuit de l’attaque du domicile privé de Alpha Condé, le 19 juillet 2011, aux environs de 22 heures, il était à Coléah pour acheter du pain. Il a reçu un coup de fil de feu lieutenant Amadou Diallo qui lui a dit de le trouver à Lambanyi. Arrivé sur les lieux, il est pris en otage par les ravisseurs de Amadou Diallo. Avec ces derniers, ils sont allés à Kagbélen, puis au KM36 avant de revenir à Conakry. Au niveau du camp Alpha Yaya, les ravisseurs s’éclipsent et reviennent plus tard. Ensuite, ils se sont dirigés vers Kipé.

C’est là que le lieutenant Amadou Diallo a été abattu sous ses yeux. Il dit avoir été obligé par les ravisseurs, d’attaquer la barrière. Arrivé devant la sentinelle, il informe le chef de poste qu’il y a des gens qui viennent les attaquer. Aussitôt, celui-ci donna des coups de sommation. AOB file vers la Ville mais il est vite rattrapé par les assaillants qui encerclent son véhicule. Ces derniers placent une grenade dans sa voiture, qui explose et il se retrouve dehors grièvement blessé. C’est là que quelqu’un l’a reconnu et l’a envoyé à l’hôpital.

Il ajoute cependant, que le procureur William Fernandez, alors avocat général de la Cour d’appel de Conakry lui a demandé d’accuser certains civil moyennant de l’argent et des soins médicaux.

« On devait m’envoyer au Maroc pour mon traitement, mais il m’a dit qu’il me faut citer des noms qui se trouvaient sur une liste qu’il avait. Il y avait Tibou Camara, Kassory Fofana, Diallo Sadakadji d’autres qu’il avait sur une liste. Il m’a aussi proposé un montant qui varie entre 1 million et deux millions de dollars », accuse AOB.

L’affaire a été renvoyée au 18 juin prochain.

à voir aussi

Crise a la cour constitutionnelle : attention au piège des pseudo-juristes commentateurs ! (Par Abdoulaye Barry)

Depuis le début de la crise intervenue à la Cour Constitutionnelle entre les conseillers et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*