Accueil / A la une / Journée ville morte: « malgré le mois de ramadan, nous n’avons pas d’autres choix », déclare Kalémodou

Journée ville morte: « malgré le mois de ramadan, nous n’avons pas d’autres choix », déclare Kalémodou

L’assemblée générale hebdomadaire de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) ce samedi 12 mai, le député Kalémodou Yansané a présidé la rencontre. A cette occasion les responsables du parti ont appelé les militants à observer la journée ville morte du lundi 14 mai.

« Malgré le mois de ramadan, nous n’avons pas d’autres choix que de chercher  à défendre la vérité. Tant que la vérité ne sera pas dite, nous ne pouvons pas rester tranquilles. Nous allons donc commencer à observer la journée ville morte le lundi 14 mai. Les députés pour lesquels vous avez voté, seront avec vous. Nous n’irons pas à l’Assemblée ce jour. Les sages aussi resteront à la maison et prieront pour nous. Et à partir du 14 nous allons vous communiquer en rapport avec l’opposition républicaine le nouveau programme établi pour les marches généralisées dans toutes les communes où il ya eu contestation« , annonce Kalémodou Yansané.

Le député prévient en outre que l’opposition ne .provoquera personne mais n’acceptera aucune provocation. Il ajoute que l’UFDG n’est pas un parti va-t-en guerre.

« Nous n’avons pas de milice, nous ne prendrons pas des armes contre des Guinéens. Mais tant que la vérité n’est pas rétablie, nous occuperons les rues« , prévient le député.

à voir aussi

Ligue Africaine des champions: le match Horoya AC/AS Togo Sport s’annonce rude

Les entraîneurs du Horoya AC et de l’AS Togo Sport ont animé une conférence de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*