Accueil / A la une / Classement Reporter sans frontière: Alpha Condé pique une colère noire

Classement Reporter sans frontière: Alpha Condé pique une colère noire

Présent à la Maison de la Presse, pour la célébration de la journée internationale de la presse, Alpha Condé a piqué une colère noire, au sujet du classement général 2018 de Reporters sans Frontières. Un classement qui place la Guinée au 104ème rang. Alpha Condé accuse les journalistes guinéens de salir l’image du pays.

« Je pense que vous ne contribuez  pas à améliorer l’image de la Guinée. Vous êtes responsables de ce classement. Je pense qu’avant de me demander de vous aider, qu’est-ce que vous avez fait. Alors que l’image du pays est discréditée. Tous les progrès qu’on a faits depuis 2011 sont passés sous silence comme si on était dans un pays où on maltraitait les journalistes. Pourtant, aucun journaliste n’a été encore arrêté par le gouvernement alors que dans certains pays comme la Mauritanie, je vois que des journalistes sont arrêtés. Pourquoi  ceux-ci sont classés 54ème et nous 104ème. C’est parce que vous présentez une image de la presse en Guinée qui ne correspond pas à la réalité. Alors comment voulez vous qu’on vous appuie quand vous faites en sorte que tous les efforts en faveur de la liberté de la presse soient étouffés et dès qu’il y’a le moindre malentendu, vous faites du bruit. Parce que des gendarmes ont convoqué des gens, vous faites du boucan. Donc, moi je ne peux pas prendre des engagements devant vous quand vous continuez à piétiner tous les progrès que nous effectuons pour la liberté de la presse. Posez-vous la question de savoir qui est responsable de ce classement. Vous parlez de Reporters sans Frontières, mais ce n’est pas le meilleur exemple en France.  Est-ce que depuis que je suis président, un journaliste a été emprisonné ? Est-ce que j’ai poursuivi un journaliste depuis que je suis président? Alors comment la Guinée peut être classée 104ème? C’est parce que vous continuez à vendre une image du pays qui est contraire à la réalité du pays« , accuse Alpha Condé.

à voir aussi

Accident de Mamou, grève du SLECG: Cellou Dalein se lâche

A l’assemblée générale de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) ce samedi 09 décembre, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*