Accueil / A la une / Manifestation contre les délestages: l’agence de EDG Lambanyi paye les frais

Manifestation contre les délestages: l’agence de EDG Lambanyi paye les frais

Les quartiers  Yattaya, Kobayah et Lambanyi paralysés par une spirale de violence depuis mercredi dernier. Les jeunes réclament le retour du courant dans les foyers. Les manifestants ont incendié le siège de EDG situé à Lambanyi. Ils ont barré la route et brûlés des pneus. L’axe Sonfonia-Lambanyi, est resté paralysé pendant deux jours.

Après deux jours de violences, l’agence de l’Electricité de Guinée (EDG) située sur la transversale Enco 5-Lambanyi a été à feu par des manifestants en colère. Selon le Directeur Marketing et Communication d’EDG, Thierno Maadiou Diallo, seul le hangar a été touché.

« Les manifestants sont venus jusqu’à notre agence alors que ce quartier avait le courant. Dieu merci, il y a eu plus de peur que mal. Ils n’ont pas pu faire ce qu’ils voulaient. C’est notre hangar qui a été endommagé et nous avons retrouvé aussi des projectiles au niveau des fenêtres et des portes« , affirme t-il.

Il ajoute cependant, que ces manifestations empêchent les agents sur le terrain, de rétablir le courant électrique.

« Ils ont empêché notre équipe qui était sur le terrain de rétablir l’électricité. Imaginez, comment peut-on corriger une panne si les gens sont dans les rues. Nous ne pouvons pas prendre le risque d’aller au dépannage pendant que les émeutes explosent partout« , a-t-il ajouté.

Un calme précaire est revenu à Lambanyi.  Kobayah et Yattaya,  manifestants et forces de l’ordre s’affrontent avec gaz lacrymogène contre jets pierre.

à voir aussi

Mouctar Bah de RFI a été entendu par la HAC

Mouctar Bah, correspondant de RFI et AFP en Guinée a été entendu par la Haute …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*