Accueil / A la une / Alpha Condé lance la semaine du numérique : « être francophone n’est pas un handicap »

Alpha Condé lance la semaine du numérique : « être francophone n’est pas un handicap »

Placée sous le thème « Le numérique au service de l’entrepreneuriat », la 3e édition de la Semaine du Numérique a ouvert ces travaux ce Mardi. Initiée par le Ministère des Postes, Télécommunications et de l’Économie Numérique en partenariat avec l’Agence de Promotion des Investissements Privés, elle vise à la promotion de l’entrepreneuriat dans le numérique par le biais de développement de solutions/applications « Made in Guinée » qui permettrait de répondre aux besoins locaux.

C’est en présence de nombreux participants venus de divers horizons que le Président de la République, accompagné du Premier Ministre Mamady Youla, des membres du Gouvernement ainsi que plusieurs autres personnalités venues du monde des TIC, a procédé au lancement de cette 3e édition de la semaine nationale du Numérique qui se tiendra jusqu’au vendredi 20 Avril prochain.

Comme les précédentes éditions, la semaine Nationale du Numérique, sert aujourd’hui également de tribune au Gouvernement pour promouvoir non seulement les nouvelles technologies de l’information et de la communication, mais surtout donner aux futurs entrepreneurs une visibilité stratégique pour accroitre leur capacité à innover dira le Ministre des Postes, Télécommunications et de l’Économie Numérique.  Pour Moustapha Mamy Diaby, « l’un des objectifs assigné à son département est de promouvoir l’entrepreneuriat dans le numérique à travers le déplacement des solutions adaptées aux besoins locaux, afin de favoriser la création d’emplois et le développement socioéconomique rapide et durable de la Guinée ».

Avant l’ouverture officielle de cette 3e édition, le Président de la République a affirmé qu’il est extrêmement important que l’Afrique soit au rendez-vous de la quatrième révolution industrielle « l’innovation numérique » une réelle opportunité pour l’Afrique en vue de rattraper le retard accusé par rapport aux pays avancés. Parlant du cas précis de la Guinée, le Chef de l’Etat a relevé que la jeunesse guinéenne n’est pas en marge de la maîtrise des technologies de l’information et de la communication. « Tout ceci se justifie par l’utilisation des téléphones de 18 à 38 %, l’internet de 1% à 37% et la fibre optique sur 4500 km » renchérit le Chef de l’Etat.

Convaincu que le numérique peut réduire des coûts et contribuer à améliorer la transparence de la gouvernance et réduire la corruption, le Président Alpha Condé a exhorté les autorités en charges des Technologies de l’information et de la communication (TIC) à accroître le taux d’informatisation de l’administration, et le rajeunissement de la fonction publique. Le Chef de l’Etat a aussi instruit au Ministre des Postes, Télécommunications et de l’Economie Numérique de multiplier les efforts afin d’atteindre d’ici 2020 un taux de 70 à 80 % de la couverture au réseau internet, dans l’optique de permettre aux jeunes de créer des projets structurants.

Autre volet important évoqué par le Président de la République, au cours de cette cérémonie est l’apprentissage de la langue anglaise dès le secondaire. « Être un francophone n’est pas un handicap mais ajouter la langue anglaise est une importante initiative pour le développement de la jeunesse et d’un pays » soutien le Chef de l’Etat pour terminer.

Durant de cette 3e édition, plusieurs thèmes importants seront abordés au cours des panels de Haut Niveau dont la Transformation numérique en Afrique ; la problématique de la fiscalité, e-business ; ainsi que le Financement des Startups.

La Cellule de Communication du Gouvernement

à voir aussi

Baccalauréat unique 2018: le taux de réussite est de 26,04 %

Les résultats du Baccalauréat Unique session 2018 seront publiés ce lundi 16 juillet sur toute l’étendue du territoire …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*