Accueil / A la une / Les 6 communicants de l’UFDG et du RPG sont en liberté provisoire

Les 6 communicants de l’UFDG et du RPG sont en liberté provisoire

Les 6 communicants du RPG et de l’UFDG, ont été libérés ce vendredi 13 avril. Ils sont en libertés provisoire, après qu’ils aient été placés sous contrôle judiciaire après 48h passées en prison. Ils sont poursuivis pour incitation à la haine ethnique sur les réseaux sociaux.

Arrêtés ce mercredi 11 avril, ils ont été placés sous mandat de dépôt à la maison centrale de Conakry. Leur arrestation fait suite à une plainte de la Cellule Balai Citoyen de Sékou Koundouno.

Alhassan Ban’gs

à voir aussi

Baccalauréat unique 2018: le taux de réussite est de 26,04 %

Les résultats du Baccalauréat Unique session 2018 seront publiés ce lundi 16 juillet sur toute l’étendue du territoire …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*