Accueil / A la une / Kindia: la marche de protestation des femmes de l’opposition dispersée

Kindia: la marche de protestation des femmes de l’opposition dispersée

Mercredi, 21 mars dernier, la marche de protestation des femmes de l’opposition républicaine de Kindia «contre les résultats du scrutin des communales du dimanche, 04 février dernier, en République de Guinée», a été tuée dans l’œuf, jeudi, 22 mars, par les forces de l’ordre, qui ont usé des gaz lacrymogènes pour disperser les militants, rapporte le correspondant de l’AGP dans la préfecture.

Prévue pour jeudi matin, la marche avait pour point de départ la Station de Wondima, avec à sa tête Abdoulaye Bah candidat, tête de liste de l’UFDG.

Mobiliser au lieu de départ, les manifestants ont été dispersés par les forces de l’ordre qui ont jugé d’illégale cette marche de protestation, un argument réfuté par le candidat de l’UFDG.

Abdoulaye Bah explique que : «Nous avons déposé une lettre d’information datant du 19 mars auprès de monsieur le préfet pour l’informer de cette marche. C’est dans cette discussion que sont parties les échauffourées entre les forces de l’ordre et les manifestants. Les premières (forces de l’ordre) ont utilisé des gaz lacrymogènes et les seconds (manifestants) des pierres.

Conséquences, plusieurs arrestations parmi les manifestants, et le quarter assiégé par les forces de l’ordre.

AGP

à voir aussi

Mouctar Bah de RFI a été entendu par la HAC

Mouctar Bah, correspondant de RFI et AFP en Guinée a été entendu par la Haute …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*