Accueil / A la une / Arrestation de Boubacar Diallo « Grenade »: le RPG va se constituer partie civile

Arrestation de Boubacar Diallo « Grenade »: le RPG va se constituer partie civile

Après que le Parquet de Dixinn ait présenté le jeune Boubacar Diallo, dit « Grenade », comme étant le cerveau des crimes commis contre les manifestants de l’opposition, le RPG Arc-en-ciel a réagi ce vendredi 16 mars.

Dans une déclaration rendue publique, le parti au pouvoir annonce qu’il va se constituer partie civile contre l’UFDG.

Lisez l’intégralité de la déclaration

« Après avoir suivi la communication de Monsieur le Procureur de la République près le Tribunal de Première Instance de Dixinn, loin d’influencer la justice et de faire immixtion dans les affaires judiciaires, nous pensons qu’aucun patriote conscient ne peut rester indifférent devant une telle situation celle de la perpétuation de violence et de la violation des lois et des décisions de justice.

 C’est pourquoi, nous avons jugé nécessaire de communiquer avec vous, journalistes à travers ce point de presse. Chers frère, vous devez savoir que quand l’eau trouble, les poissons ne se voient plus.

 Nous souhaitons que l’eau soit enfin claire pour que l’on sache maintenant qui est qui et qui fait quoi dans ce pays. A l’allure actuelle, nous voyons que les choses sont, on ne peut plus, précises. Monsieur le Procureur a fait une présentation dans le 20h 30’ à la RTG, le jeudi 15 mars 2018. Pour nous, au RPG Arc-en-ciel, nous souhaitons que les enquêtes aillent jusqu’au bout pour qu’enfin la vérité jaillisse. Pour que ceux qui se servent de cadavres des enfants d’autrui (agents de Forces de Défense et de Sécurité et Civils) pour atteindre Sékhoutoureya soient désormais démasqués.

 Après chaque manifestation, nous les voyons brandir les cadavres des Guinéens comme trophée de guerre. Quel cynisme ! De ce fait, nous nous posons la question de savoir pourquoi après la manifestation des jeunes et femmes à Kaloum, le bilan était de zéro mort. Et qu’à chaque fois que l’UFDG organise une manifestation, il y a des morts. Alors, nous pensons que l’heure de la vérité a sonné. Le peuple de Guinée voit tout. Et il n’est pas dupe. Notre peuple fait confiance en sa Justice et en ses Magistrats.

 Nous devons laisser la justice faire son travail en toute liberté et sérénité pour que lumière soit faite sur ce dossier brûlant. Mais en attendant, nous invitons les femmes de Guinée à la vigilance. Nous leur demandons de ne pas se laisser piéger par ces politiciens assoiffés de pouvoir, puisque prêts à marcher sur les corps de leurs enfants pour atteindre leur but. Aux jeunes de Guinée, nous leur demandons de ne pas se laisser manipuler par les mêmes politiciens véreux, prêts à occuper le fauteuil Présidentiel à n’importe quel prix.

 Conscients qu’ils ne peuvent plus gagner le pouvoir par les urnes, les responsables de l’UFDG, dirigée par Mamadou Cellou Dalein DIALLO, usent de la violence comme moyen d’accession au pouvoir, en organisant des soi-disantes marches pacifiques qui n’ont rien de tel.

 C’est le lieu pour nous de prendre à témoin l’opinion nationale et celle internationale des agissements de l’UFDG et rendre responsable l’UFDG des conséquences de leur démarche. Nous rappelons de passage, que seul l’Etat a le monopole de la contrainte et que force ne doit rester qu’à la loi et aux décisions judiciaires, à l’autorité des quelles tous les citoyens sont soumis.

 Le moment étant grave, c’est le lieu d’inviter tous les journalistes à exercer leur métier avec responsabilité et objectivité, en mettant au-dessus de tout l’intérêt supérieur du peuple de Guinée. Car, la presse peut servir la cause de la nation comme elle peut la desservir. Et, pour servir la cause de la nation, il faut le langage de la vérité. Nous devons arrêter les débats de dénigrement systématique et comprendre qu’à un moment donné il faille changer de posture en optant pour les débats constructifs.

 C’est pourquoi, nous invitons et encourageons toutes les personnes de bonne volonté à s’investir dans la consolidation de la paix et de la cohésion sociale, en vue de contribuer à la mise en place d’un environnement sociopolitique plus stable et plus favorable à l’amélioration des conditions de vie des populations guinéennes et à l’instauration d’un climat de paix.

La lutte politique ne doit pas tuer l’unité nationale et ne doit pas ternir les relations entre les acteurs politiques d’une part, et entre les communautés composant la nation guinéenne d’autre part. En tout état de cause, le RPG Arc-en-ciel se réserve le droit de se constituer partie civile. Nous demandons au peuple de Guinée de continuer à garder la sérénité en suivant son Leader, le Professeur Alpha CONDE pour qu’ensemble nous puissions continuer justement à réaliser les promesses de ce pays. Ces grandes promesses que certains voudraient anéantir. Que Dieu protège la Guinée et les Guinéens Amen ! « .

Alhassane Bang’s

à voir aussi

Un camion percute un motard à Ourékaba (Mamou): bilan deux morts

Un accident mortel est survenu dans la journée de ce jeudi 19 juillet 2018, dans …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*