Accueil / A la une / Le corps d’un manifestant refoulé à la morgue de Ignace Deen: l’UFDG accuse Alpha Condé

Le corps d’un manifestant refoulé à la morgue de Ignace Deen: l’UFDG accuse Alpha Condé

Le corps du jeune Boubacar Barry tué par balle ce mercredi à Wanindara a été refoulé de la morgue de l’hôpital Ignace Deen. Le parti UFDG de Cellou Dalein Diallo accuse le président de la République de menacer les responsables de l’hôpital, s’ils gardent le corps. C’est du mon ce qu’à déclaré le chargé de communication de l’UFDG, Alpha Boubacar Bah sur sa page Facebook.

« Incroyable mais vrai, les gendarmes tuent nos frères et Alpha Condé nous refuse les morgues. Ce matin, nous déposons le corps du jeune Boubacar à la morgue d’Ignace Deen. Alpha Condé est mis au courant et fait appeler aussitôt le Pr Hassane, médecin légiste de son état pour lui intimer de sortir le corps de la morgue. Celui-ci refuse d’obtempérer. Devant ce refus du Professeur, Alpha Condé appelle lui-même Dr Awada, directeur du CHU pour le menacer de destitution si le corps du jeune Boubacar ne sort pas de la morgue dans les 5 min. 
Devant les menaces du président de la République, Dr Awada s’exécute et fait transférer le corps vers l’hôpital sino-guinéen. Quant au corps de Mamadou Baïlo Diallo, les autorités du CHU Ignace Deen, nous ont refusé l’accès à la morgue. Nous avons été obligés de faire demi-tour avec le corps pour aller le déposer ailleurs.
Ça se passe au pays du sorbonnard Alpha Condé. »

à voir aussi

Mouctar Bah de RFI a été entendu par la HAC

Mouctar Bah, correspondant de RFI et AFP en Guinée a été entendu par la Haute …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*