mercredi 17 octobre 2018
Accueil / A la une / Situation tendue à Kaloum: les manifestants dispersés

Situation tendue à Kaloum: les manifestants dispersés

La situation reste tendue ce lundi 12 mars, au centre administratif de Kaloum.  Selon un témoin, des jeunes, des femmes ont brûlé des pneus à Tombo, pour réclamer l’ouverture des classes.

A Boulbinet, non loin de la bourse du travail, des femmes, des jeunes se sont massivement mobilisés pour faire la même revendication. Ils ont barré la route, brûlé des pneus et scandé des slogans hostiles. A Sandervalia, un autre quartier de la commune de Kaloum, des manifestations ont également eu lieu.

La situation peine toujours à se rétablir à Kaloum. Les forces de l’ordre ont dispersé les manifestants à coup de gaz lacrymogène.

Laïla Bah

à voir aussi

Guinée: journée ville-morte suivie à Conakry dans les bastions de l’opposition

Ce lundi 15 octobre est une journée ville morte à Conakry, la capitale guinéenne. Huit mois après des élections contestées, l'opposition dénonce de la corruption

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*