Accueil / A la une / Lansanayah: le domicile d’un présumé assassin vandalisé puis incendié

Lansanayah: le domicile d’un présumé assassin vandalisé puis incendié

Le domicile du présumé auteur de l’assassinat du petit garçon de 8 ans, Gono Emmanuel Yomalo, à Lansanayah a été vandalisé avant d’être incendié, par des citoyens en colère.

Selon des témoins, se sont les agents de police eux même qui ont commencé la vendetta, avant que les citoyens ne se ruent sur la concession lundi soir. Ils ont cassé les murs, arraché portes et fenêtres y compris la toiture de la maison, avant d’y mettre le feu.

 

Les parents du présumé assassin ont tous évacué les lieux. Ceci restent caché par crainte pour leur vie.

Le corps du petit Gono Emmanuel Yomalo a été retrouvé gisant dans la cours des voisins sans tête. Sa tête était posée dans le salon de son bourreau.

Le présumé assassin qualifié de malade mentale séjourne à la brigade mobile de Kagbelen, dans la préfecture de Dubreka.

Lansana Bang

à voir aussi

Manifestent dans plusieurs quartiers de Conakry ce lundi

Des parents d’élèves ont pris d’assaut les rues du quartier Bonfi, dans la commune de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*