mercredi 14 novembre 2018
Accueil / A la une / AG de l’UFDG: Cellou Demande la publication des vrais résultats

AG de l’UFDG: Cellou Demande la publication des vrais résultats

A l’assemblée générale de l’UFDG ce samedi 3 mars, le président de l’UFDG est revenu sur les élections communales, notamment sa rencontre avec la CENI. Cellou Dalein Diallo a rappelé que cette démarche se situe dans le soucis de préserver la paix.

Il met en garde contre tout retard. Il exige la publication des vrais résultats des urnes.

« Tant qu’on ne proclamera pas les vrais résultats, nous resterons debout pour dire non. Ce débat sur la légalité de cette procédure, est-ce que c’est légal ou pas, ce n’est pas notre problème. Nous pensons que si on entreprend un exercice qui vise à vérifier le bien fondé des réclamations de la population, parce que c’est toute la population de Conakry et ses environnants qui ont réclamé la prise en compte de la vérité des urnesLe président Alpha Condé a eu la sagesse de demander à la CENI d’écouter l’opposition et que si elle a des griefs, des pièces à conviction qui mettent en évidence le bien fondé de ses revendications, d’en tenir compte. Je pense que c’est une sage décision. Pour le moment, ces manifestations ont un seul objectif, c’est la publication des vrais résultats issus des urnes. S’il ne fait pas cela, si c’est pour gagner du temps, nous retarder, on ne changera pas. Lorsqu’on se rendra compte qu’on veut nous rouler dans la farine, nous nous mobiliserons et nous n’accepterons pas« ,  a t-il déclaré.

Réagissant à la sorite du ministre de la Justice, Cellou Dalein dit qu’il n’est pas question d’accepter des décision de justice injustes.

« Lorsqu’un citoyen va voter, il donne sa voix à une liste, à un candidat, un magistrat se permet de détourner, annuler ces suffrages ou les  affecter à un autre, c’est un crime. J’ai entendu le ministre dire que même si la justice prend une mauvaise décision, on doit se soumettre une fois, deux fois, trois fois. Mais on ne peut pas continuer à se soumettre à une décision injuste ».

à voir aussi

Mouctar Bah de RFI a été entendu par la HAC

Mouctar Bah, correspondant de RFI et AFP en Guinée a été entendu par la Haute …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*