Accueil / A la une / Rencontre entre la CENI et l’UFDG: ce qui a été dit

Rencontre entre la CENI et l’UFDG: ce qui a été dit

La Commission électorale Nationale Indépendante CENI, a rencontré ce jeudi l’Union des forces démocratiques de Guinée (Ufdg) de Cellou Dalein Diallo. Il était question d’examiner les procès verbaux mis en cause par ces partis, au lendemain du scrutin du 04 février.

Le directeur des opérations de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), Etienne Soropogui a indiqué n’a aucun fondement juridique mais vise à préserver la quiétude dans le pays.

« C’est une démarche qui n’a aucun fondement juridique, encore une fois nous voulons privilégier la paix au niveau de notre pays. Il ne nous appartient pas encore une fois de changer les résultats qui ont été proclamés au niveau de la Ceni. Le fait que cela impacte sur les résultats, c’est une décision qui soit prise à un certain niveau en association avec l’ensemble des entités qui sont dans les bureaux politiques au niveau de notre pays, c’est important que de noter que la Ceni a pour vocation dès l’instant qu’elle aura proclamé les résultats définitifs de revenir sur la structure de ces résultats. Nous avons pris le rendez-vous pour mardi, nous allons aujourd’hui recevoir un tableau qui dresse les bureaux de vote qui sont incriminés, alors à notre tour d’aller vers les démembrements pour qu’on puisse ressortir les PV de ces bureaux de vote. Nous estimons que d’ici à lundi, nous allons finir avec ça, et que le mardi le travail de confrontation avec les PV que l’ufdg a fournis peut commencer », assure Etienne Soropogui.

Pour sa part, le député Kalémodou Yansané à la tête de la délégation de l’UFDG, a déclaré qu’il ne s’agit aucunement d’une demande de reprise du vote, sur tout le territoire.

« Nous ne voulons pas demander la reprise du vote sur tout le territoire national. Mais là où les résultats sont criards est très probant dans neuf circonscriptions, nous avons demandé que des vérifications soient faites. Nous avons donc demandé à la CENI de nous recevoir aujourd’hui et nous avons la liste de tous les bureaux de vote qui sont écartés, soient falsifiés. Nous avons donc promis de déposer la liste de ces bureaux-là, à la CENI de demander à ces démembrements d’ici demain ou plus tard mardi la liste des PV officiels sortie de ces bureaux de vote », clame le candidat à la Mairie de Matoto

Après l’UFDG, le  RPG Arc-en-ciel est attendu à la CENI suivi du parti UFR de Sidya Touré.

à voir aussi

Mouctar Bah de RFI a été entendu par la HAC

Mouctar Bah, correspondant de RFI et AFP en Guinée a été entendu par la Haute …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*