vendredi 18 janvier 2019
Accueil / A la une / Crise sociale et politique: le RPG arc-en-ciel s’inquiète (déclaration)

Crise sociale et politique: le RPG arc-en-ciel s’inquiète (déclaration)

Dans une déclaration rendue publique, le RPG arc-en-ciel a exprimé ses inquiétudes face à la crise sociale et politique que traverse la Guinée.  C’est le secrétaire administratif du parti Lansana Komara qui a fait lecture de ladite déclaration…

« Après la proclamation des résultats définitifs des élections communales du 4 février par la CENI, qui est l’institution constitutionnelle chargée d’organiser toutes les élections et le référendum, et particulièrement chargée de proclamer les résultats définitifs des élections locales, en République de Guinée, la direction nationale du RPG Arc-en-ciel, note avec satisfaction le bon déroulement des opérations de vote sur l’ensemble du territoire national.

Par contre, nous regrettons et condamnons avec vigueur les violences qui ont accompagné la suite du processus électoral, avant et après la proclamation par les CACV des résultats provisoires, notamment à Conakry, Kalinko, dans Dinguiraye. Nous exigeons que les coupables de ces violences et leurs commanditaires soient démasqués et mis à la disposition de la justice pour qu’ils répondent de leur forfaiture. Nous saisissons l’occasion pour exprimer toute notre compassion aux familles des victimes de ces événements malheureux ainsi que nos condoléances les plus attristées.

Après la proclamation des résultats définitifs par la CENI, que nous reconnaissons en toute objectivité et responsabilité, au nom de la paix, notre parti, le RPG Arc-en-ciel obtient en terme de voix : plus de 1 400 000 voix sur un peu plus de 2 990 000 suffrages exprimés. Ce qui donnerait environ les 55%. En nombre de sièges, sur 7012, le RPG Arc-en-ciel a obtenu plus de 3 400 sièges, ce qui confirme encore que notre parti demeure le parti champion en République de Guinée. N’en déplaise à nos détracteurs. Le RPG Arc-en-ciel, toujours soucieux de la préservation de la paix et de la quiétude dans notre pays, lance un appel au calme et à la retenue pour que cessent les violences post-électorales ».

à voir aussi

L’USTG version Abdoulaye Sow empêchée de participer à l’élection de la section syndicale du Port de Conakry

L’atmosphère était tendue ce jeudi 17 janvier à l’occasion de l’élection de la section syndicale …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*