mercredi 14 novembre 2018
Accueil / A la une / Contestations électorales: Sidya Touré n’exclut pas la rue

Contestations électorales: Sidya Touré n’exclut pas la rue

Après les défaillances constatées lors des élections communales du 4 février, le leader du parti UFR n’exclut plus la rue pour contester les fraudes électorales. Sidya Touré accuse son allié d’aujourd’hui de diriger l’arsenal de l’administration contre son parti.

Sidya touré avertit que si les élections législatives sont organisées dans les mêmes conditions, le retour dans la rue sera incontestable.

« En 2015 nous avons souhaité calmer le débat pour aller de l’avant. Mais à l’époque, nous ne savions pas que l’arsenal de l’administration était dirigé contre nous. Alors nous sommes en train de restructurer le parti pour les élections législatives. Je vais lancer un avertissement solennel, si  nous constatons que ces élections se déroulent dans les mêmes conditions que ce qu’on a connu à ces communales, nous retournerons dans la rue. Il faut que ce soit clair pour tout le monde».

Il prévient que la prochaine fois, il n’essayera plus de calmer les manifestations des jeunes dans les rues.

« Si c’est ainsi, le travail que j’ai fait ici la semaine dernière pour calmer les jeunes, il n’y aura plus ça. Parce que quand quelqu’un décide de te retirer quelque chose qui t’appartient, il faut être maudit pour ne pas te battre. Donc nous continuons la restructuration en attendant de voir dans quelle mesure nous allons participer, avec les uns et les autres aux différentes élections », a ajouté Sidya Touré.

Laïla BAH pour newsdeguinee.com

à voir aussi

Mouctar Bah de RFI a été entendu par la HAC

Mouctar Bah, correspondant de RFI et AFP en Guinée a été entendu par la Haute …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*