mercredi 18 juillet 2018
Accueil / A la une / Grève des enseignants: El hadj Sèkhouna Soumah se dit préoccupé

Grève des enseignants: El hadj Sèkhouna Soumah se dit préoccupé

Le Kuntigui (Patriarche) de la Basse Guinée, El hadj Sèkhouna Soumah se dit préoccupé par les réalités actuelles du pays, notamment les tensions postélectorales et la grève des enseignants, rapporte le correspondant préfectoral de l’AGP à Dubréka.

Il l’a fait entendre lors de sa rencontre, mercredi, 14 février 2018, avec les associations de jeunesse de la préfecture de Dubréka. Une jeunesse qu’il a invité à toujours cultiver la paix et l’entente partout en Guinée.

Plusieurs sujets qui secouent le pays et qui préoccupent le kountigui de la Basse Guinée El hadj Sèkhouna Soumah. Au nombre des sujets abordés, la grève des enseignants.

Sur ce point, il demande aux autorités du pays de favoriser le dialogue en mettant tout d’abord fin au conflit qui divise les syndicats de l’Education. Il a souhaité que tout soit vite réglé pour permettre aux enfants de reprendre rapidement le chemin de l’école, et rattraper les cours perdus.

Selon lui, «vouloir priver les jeunes enfants, avenir de la Nation, des cours, c’est leur priver de leur droit inaliénable, surtout que la plus part d’entre eux vienne  des familles démunies».

Un autre point non des moindres, c’est les violences postélectorales, qui ont déjà fait beaucoup de victimes. Des faits regrettables qui ne devaient pas arrivés.

S’adressant  la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), El hadj Sèkhouna Soumah a invité celle-ci à prendre ses responsables, à jouer convenablement son rôle d’arbitre pour éviter le pire à la Guinée.

Le patriarche de la Basse Guinée a également invité l’entourage du président de la République, membres du gouvernement et autres hauts cadres de l’Etat, à servir loyalement le pays, d’aider en toute honnêteté le chef de l’Etat dans ses actions, en vue d’une meilleure gestion du pays. Il a invité tous à favoriser l’intérêt général et non celui égoïste.

En ce qui concerne les jeunes de Dubréka, qui étaient en face de lui à sa résidence de Toumaniah dans la Commune Urbaine (CU) de Dubréka, le kountigui leur a demandé de toujours cultiver la paix et l’entente car, dit-il, «c’est la meilleure façon de prouver son amour pour sa nation.

AGP

à voir aussi

Transports: voici les nouveaux tarifs des transports inter-urbains

Le ministère des Transports a publié les tarifs des tarifs des transports inter-urbains et ce, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*