Accueil / A la une / Culture: fin de la suspension des activités du COMIGUI

Culture: fin de la suspension des activités du COMIGUI

Le ministère de la culture a enfin levé la suspension du comité Miss Guinée COMIGUI, après une année de cessation d’activité sur toute l’étendue du territoire. La nouvelle a été rendue publique, ce vendredi 16 février 2018, au cours d’une rencontre dans les locaux du ministère des Sports, de la Culture et du Patrimoine historique.

En effet, depuis le 14 février 2017, des sanctions pèsent sur le COMIGUI, pour des désagréments constatés lors de la dernière édition du concours de beauté. Le conseiller juridique du ministère en charge de la Culture, Kerfala Makanéra a fait lecture de la décision.

« La suspension des activités du comité d’organisation du concours de beauté Miss Guinée est levée. Article2, le COMIGUI fera l’objet de restructuration conformément aux dispositions de l’article7 de la nouvelle convention« , dit-il.

Il ajoute qu’une nouvelle convention a été élaborée, qui  définit le concept Miss Guinée comme une représentation scénique de la beauté féminine guinéenne « fortement enraciné de nos valeurs traditionnelles, du textile  guinéen, du savoir-faire des stylistes, de l’élégance, mais aussi l’évaluation du niveau intellectuel des jeunes filles candidates au sacre« , fait-il savoir.

 

Désormais, l’État s’engage à jouer son rôle régalien et à avoir le droit de regard et de contrôle pour dit-il éviter tout dérapage à l’avenir.
« En cas de mauvaise organisation, non-respect des candidates, immixtion dans la décision des jurys, non-communication du rapport final, un délai de trois mois sera donné au COMIGUI pour des explications. Dépasser ce délai, le comité sera purement et simplement dissous« , prévient Kerfala Makanéra.

Le nouveau comité de Miss Guinée est présidé par Joana Barry et Malick Kébé devient le vice-président.

à voir aussi

Présidentielle au Mali : Soumaïla Cissé rejette la victoire d’IBK

Crédité de 32,83% face à Ibrahim Boubacar Keïta, déclaré vainqueur avec 67,17% des suffrages, Soumaïla …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*