Accueil / A la une / La Guinée aura 9000 pèlerins répartis entre le SGAR 3000 et les Agences Privées 6000

La Guinée aura 9000 pèlerins répartis entre le SGAR 3000 et les Agences Privées 6000

Lors du conseil des ministres du jeudi 15 février, le Secrétaire Général des Affaires Religieuses a rendu compte de sa mission en Arabie Saoudite relative aux préparatifs du Hadj 2018. Le secrétaire général a indiqué que son séjour a été mis à profit, pour tirer les leçons des opérations du pèlerinage 2017 et d’échanger avec les autorités Saoudiennes en charge du pèlerinage sur les modalités de la participation de la Guinée au Hadj 2018.

Le Secrétaire Général a informé que le quota retenu en faveur de la Guinée est de neuf (9000) pèlerins répartis comme suit : le SGAR 3000 et les Agences Privées 6000.

Conformément à l’article 1 de la convention qui lie les deux parties, ce quota est réservé uniquement aux pèlerins guinéens. La partie guinéenne n’est pas autorisée à octroyer un visa de ce quota à un étranger. Pour toute révision à la baisse de ce quota, les autorités guinéennes doivent saisir par écrit le Ministère Saoudien au plus tard le 13 juillet 2018. Le paiement des services généraux et du transport terrestre est effectué par le système électronique du Hadj.

Aux termes de ces échanges, les recommandations suivantes ont été formulées :

– Le maintien du système de transport amélioré « Tradudia » des pèlerins entre les sites religieux ;

– Le renforcement des mesures pour assurer le retour en Guinée de l’ensemble des pèlerins après l’accomplissement de leurs obligations religieuses pour éviter l’immigration clandestine ;

– Une meilleure gestion des lieux d’hébergement des pèlerins en vue d’assurer l’hygiène et la sécurité ;

– La sensibilisation des pèlerins à limiter leurs bagages à main non seulement à l’embarquement mais aussi dans l’avion ;

– Le paiement par approvisionnement du compte de la Guinée lié au système informatique des différentes cautions (hébergement, subsistance, transport) pour les 9000 pèlerins avant le démarrage de toutes les opérations ;

– La transmission à temps de la liste du Bureau guinéen de pèlerinage, le programme Aller/Retour des vols, l’adresse des logements des pèlerins et le respect du programme des Zamarats à Mina.

Le Secrétaire Général a informé de l’introduction de 5% de TVA et l’augmentation du prix du carburant à la pompe en Arabie Saoudite. Ces deux facteurs vont influer sur le prix du Hadj.

A l’issue de la mission, le Secrétariat Général des Affaires Religieuses recommande :

– L’organisation imminente des journées de réflexions en vue de l’amélioration des activités du Hadj 2018;

– Le choix du transporteur aérien à la date retenue ;

– La fixation du coût individuel du pèlerinage ;

– L’envoi d’une deuxième mission en Arabie Saoudite pour les dispositions d’ordre pratique avant l’envoi des pèlerins;

– L’ouverture des opérations au titre de l’année 2018.

Au cours des débats, les observations essentielles ont porté sur la nécessité de :

– Prendre les dispositions à temps pour l’établissement des passeports et la vaccination des pèlerins ;

– Délocaliser les opérations d’établissement des passeports au niveau des régions dans la mesure du possible ;

– Etablir un cahier de charges avec les agences de voyage privées pour fixer un minimum de conditions standards pour les services fournis notamment le logement, la restauration et le déplacement.

Au terme des débats, le conseil a invité le Secrétaire Général à prendre les dispositions idoines pour le démarrage à bonne date des préparatifs et la réussite du hadj 2018.

A l’issue des débats sur les différentes questions suscitées, le Conseil a décidé ce qui suit :

  1. Le Conseil approuve le projet de Décret portant gestion écologique des Polychlorobiphényles (PCB), des appareils et matériaux contaminés aux PCB présenté par Madame la ministre en charge de l’Environnement ;
  2. Le Conseil demande au Secrétaire Général aux Affaires Religieuses de tenir une réunion de travail avec les départements concernés afin de tirer tous les enseignements des pèlerinages antérieurs et de prendre les dispositions nécessaires à la réussite du Hadj 2018.

à voir aussi

Assemblée Nationale : des députés en colère contre le ministre des sports Bantama Sow

Le passage du ministre des Sports, de la culture et du patrimoine historique recalé par …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*