mercredi 14 novembre 2018
Accueil / A la une / Devant les militants de l’UFDG, Gassama Diaby brandit la menace de la CPI

Devant les militants de l’UFDG, Gassama Diaby brandit la menace de la CPI

Après le siège du RPG arc-en-ciel, le ministre Kalifa Gassama Diaby était ce samedi 10 février au siège de l’UFDG. Il a même annoncé qu’il va faire un fichier où il y aura tous ceux qui vontappeler à la haine. Sur place, il a invité les militants de l’opposition à proner la paix, faute de quoi, les instigateurs des troubles vont répondre devant la CPI.

« De toute ma vie, je n’ai jamais défendu l’injustice. Ce n’est pas un camp que je défends. Je ne défends pas un gouvernement. Je défends quelque chose qui est plus grand que l’UFDG, le RPG-Arc-en-ciel, le gouvernement. Je défends la République de Guinée, la nation guinéenne. Si cette Guinée, où chacun peut penser ce qu’il veut, disparait, l’UFDG, le RPG, l’UFR n’existeront plus. Je sais qu’il y a des tensions, des frustrations, de la colère. Je ne suis pas un juge. Je suis venu vous rappeler quelque chose que vous pouvez ne pas accepter aujourd’hui. Vous pouvez même ne jamais l’accepter. Moi, c’est la Guinée qui m’intéresse. Quoi qu’on fasse, chacun d’entre nous doit faire en sorte que quelque soit ce que nous voulons, que ce ne soit pas plus que la Guinée. A partir d’aujourd’hui, j’en fais un engagement sur le Saint Coran, nous ferons un fichier de tous ceux qui, de Conakry à Yomou, feront des appels à la haine, la violence, la discrimination. Qu’ils soient fonctionnaires, militants, responsables politiques, je vous le jure, je passerai le restant de ma vie pour que ces personnes passent devant la Cour pénale internationale, parce qu’on n’acceptera pas que la Guinée soit brûlée ».

Le discours de Kalifa Gassama Diaby n’est pas passé aujourd’hui comme à l’accoutumée. Il a été hué par les militants bien décidés

à voir aussi

Mouctar Bah de RFI a été entendu par la HAC

Mouctar Bah, correspondant de RFI et AFP en Guinée a été entendu par la Haute …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*