Accueil / A la une / Accusé de fraude électorale, le ministre Ibrahima Kourouma dément

Accusé de fraude électorale, le ministre Ibrahima Kourouma dément

Le ministre de la Ville et de l’Aménagement du territoire Ibrahima Kourouma accusé de fraude électoral à Beyla, le jour du scrutin. Selon une coalition de la société civile, le ministre a été pris en chasse par des citoyens en colère. Faux rétorque le principal accusé qui a formellement démenti cette information…

« Ce sont des histoires. Ce sont des gens qui font circuler les fausses rumeurs, elles ne sont même pas fondées, moi je suis tranquille chez moi, j’ai n’ai même pas voté, je suis venu pour la campagne. A l’instant où je vous parle, je suis encore chez moi. La structure qui a dit ça, elle va se discréditer« , réfute Ibrahima Kourouma.

Cette plate forme de la société civile l’accuse de dérober des cartes d’électeurs Il invite les médias

« D’abord, comment je avais avoir des cartes d’électeurs ? Comment je vais me promener avec des cartes électeurs pour aller faire voter ? Moi-même, je n’ai pas voté. Si on pourchassé quelqu’un, le préfet, l’Ussel, feront le compte rendu. Moi, depuis la journée je n’ai même pas bougé parce que je ne suis pas recensé ici. Aucun bureau de vote ne va vous dire que moi je suis venu dans un bureau de vote pour voter », a t-il dit.

à voir aussi

Un camion percute un motard à Ourékaba (Mamou): bilan deux morts

Un accident mortel est survenu dans la journée de ce jeudi 19 juillet 2018, dans …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*