Accueil / A la une / Le Ministère du Commerce interdit la vente des produits Lactalis

Le Ministère du Commerce interdit la vente des produits Lactalis

Dans une déclaration rendue publique ce mardi 30 janvier 2018, le ministre du commerce a interdit la vente du lait infantile contaminé du ‘’Groupe Lactalis’’. Déjà en vigueur depuis quelques semaines, les autorités évoquent la découverte parmi les composants du lait d’origine française, de la salmonelle, une bactérie néfaste pour la santé des bébés.

Les ministères en charge du Commerce et de la santé disent avoir agi dans le cadre de la protection des consommateurs, suite à l’alerte donnée par les autorités sanitaires européennes concernant ce lait destiné aux bébés. Un produit, dit-il, contaminé par la salmonelle.

Selon Bafodé Boua Soumah, Directeur national du commerce intérieur, la consommation de ce lait a des conséquences néfastes sur la santé de l’enfant. « Les conséquences de la consommation des aliments contaminés par cette bactérie sont vraiment très fâcheuses : la fièvre typhoïde, la diarrhée, le vomissement », explique-t-il. Selon lui, la période d’incubation est de 8h à 48heures. « Tout peut sembler normal lorsque vous avez donné ce lait à l’enfant. Mais 48 heures après, il commence à développer des symptômes et au bout de quelque temps l’enfant peut malheureusement en mourir», affirme-t-il.

C’est pour toutes ces raisons que le ministre du commerce déclare que: « toute personne détenant un lot quelconque de ces produits, est tenue d’informer dans les meilleurs délais les ministères de la Santé et du Commerce ». A travers les informations, dit-il, le département a pu identifier un opérateur guinéen qui a pu importer un certain nombre de produits en provenance de la France. Les différentes marques de ce lait contaminé sont :

– Lait sans lactose Picot,

– Pepti junior et ;

– Milimel Bio sans huile de palme.

Le ministre du commerce précise « qu’aujourd’hui on a toute la visibilité sur des opérateurs ou des groupes qui ont importé ces produits et nos services sont en activité. On a fait des saisies, ces produits sont pour le moment scellés ».

La cellule de communication du Ministère

à voir aussi

Aliou Bah le chargé de communication du Bloc Libéral démissionne (lettre)

Le chargé de communication du parti le bloc libéral (BL) Aliou Bah a rendu le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*