Accueil / A la une / SLECG: Aboubacar Soumah inflexible, il prévient le gouvernement

SLECG: Aboubacar Soumah inflexible, il prévient le gouvernement

Troisième journée d’audition du syndicaliste Aboubacar Soumah. Ce lundi, la gendarmerie de Dixinn a procédé à une confrontation entre le deux franges syndicale qui se dispute le bureau du SLECG, (syndicat libre des enseignants chercheurs de Guinée).

Cette journée du lundi, a été consacrée au dépôt des documents qui régissent la structure syndicale. A sa sortie, Aboubacar Soumah a alerté de l’installation des structures parallèles du SLECG dans les préfectures.

« Nous avons été informés que le ministre de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation, Ibrahima Kalil Konaté a envoyé des délégués dans toutes les préfectures pour installer des bureaux parallèles du SLECG. Ce n’est plus un syndicat libre de l’Education qui a envoyé ces délégations mais plutôt, un syndicat étatique de l’éducation », prévient-il.

Aboubacar Soumah n’a pas manqué de mettre en garde le gouvernement, contre toute sanction visant les congressistes du 25 janvier.

« A Boké, l’Inspection Régionale de l’Education (IRE) et la Direction Préfectorale de l’Education (DPE), ont convoqué notre secrétaire général qui était venu participer au congrès national du SLECG. Ces autorités l’ont tendu la note d’explication pour qu’il dise pourquoi il est venu au congrès que j’ai organisé. Tout congressiste qui sera arbitrairement sanctionné par quelque responsable qu’il soit pour des raisons syndicales, nous allons déclencher une grève générale illimitée tant qu’il ne rejoindra pas son poste et nous demanderons immédiatement le départ du responsable qui aura pris la décision », lance Aboubacar Soumah.

Jusque-là, Aboubacar Soumah reste inflexible sur ses décisions. La bataille rangée continue entre syndicat et gouvernement.

à voir aussi

Manifestent dans plusieurs quartiers de Conakry ce lundi

Des parents d’élèves ont pris d’assaut les rues du quartier Bonfi, dans la commune de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*