Accueil / A la une / Urgent :Les auteurs des tueries de Kantedoubalandou sont arrêtés

Urgent :Les auteurs des tueries de Kantedoubalandou sont arrêtés

 C’est ce vendredi 19 janvier dans les environs de 16h que le gouverneur de la région administrative de Kankan le général Mohamed Gharé a donné des précisions sur des tueries du village Kantedoubalandou relevant de la préfecture de Mandiana. c’était au cours d’un point de presse au gouvernorat devant un  parterre de journalistes.
En effet, le gouverneur donne des précisions sur cette affaire qui préoccupe toutes les populations.
« Deux saoudiens accompagnés des guinéens étaient en mission de prêche dans le district de Kantedoubalandougou. Après avoir accompli leur mission, sur le chemin de retour, un saoudien  a été tué et son compagnon guinéen gravement blessé par balle par un inconnu. C’est une chose regrettable, c’est une honte pour la région et pour le pays », regrette le numéro un de la région.
Il enchaîne:  « ce pendant, les chasseurs de ce village étaient accusé d’avoir commis ce crime. Donc, le gouverneur a ordonné au préfet de Mandiana de se rendre immédiatement sur les lieux, pour des fins d’enquêtes, et c’est ce qui fut fait. Une fois sur les lieux, le préfet a réuni tous les chasseurs du village. C’est une autre personne religieuse qui est sortie du groupe pour poignarder le président des chasseurs appelé (donssoba). Au moment où je vous parle, (16H30), les auteurs de l’assassinat  du saoudien et du chef des donzos sont arrêtés grâce à la collaboration de la population et les services de sécurité, et ils sont en route pour Mandiana », précise général Gharé.
Il promet que tout ce qui se sont associés à ce crime, de près ou de loin, seront arrêtés et jugés.
« Tout ceux qui se sont mêlé de près et de loin sur cette affaire de l’assassinat du saoudien, seront arrêtés et conduit devant la justice », clame -t-il.
Le gouverneur regrette cependant, que les deux saoudiens munis d’un ordre de mission du secrétariat des affaires religieuses de Conakry, se soient rendu à Siguiri sans qu’aucune autorité de Siguiri, de Mandiana ne soit informé.

« Ce qui est aussi regrettable qu’il faut dire ici c’est que ceux qui sont venus en mission à Kantédougoubalandou, ils étaient porteurs d’un ordre de mission délivré par le Secrétariat Général des Affaires Religieuses à Conakry. Et l’ordre de mission indiquait qu’ils se rendaient à Siguiri mais nous ne savons encore les raisons qui ont amené ces missionnaires à se rendre dans la préfecture de Mandiana, plus précisément à Kantédougoubalandou. Mieux, le préfet donc les autorités de Mandiana aussi n’étaient pas informées de leur présence sur le territoire de Mandiana ».

Le gouverneur exhorte désormais les missionnaires à se présenter aux autorités avant de faire quoi que se soit. Aux dernières nouvelles, le calme est revenu à Kantedoubalandougou et  les forces de l’ordre ont le contrôle du district .

Fatoumata Diawara correspondante régionale de newsdeguinee.com

à voir aussi

Non Kassory, les Guinéens se souviennent du rapport Hervé ! (Lettre ouverte)

Dans une récente sortie médiatique inédite, commanditée pour conforter votre position dans la course au …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*