Accueil / A la une / Justice: Fatou Badiar, AOB et Jean Guilavogui vont devoir patienter encore

Justice: Fatou Badiar, AOB et Jean Guilavogui vont devoir patienter encore

Dame Fatou Badiar, Alpha Oumar Boffa Diallo (AOB) et Jean Guilavogui est loin de connaitre son épilogue. Ce mardi, le tribunal criminel de Dixinn a de nouveau renvoyé le dossier pour l’examen, interprétation et rectification de l’arrêt de la Cour suprême qui l’a saisi en 2017. La Cour suprême va donc devoir revoir son arrêt de cassation.

La demande de mise en liberté provisoire en faveur des accusés a de nouveau été rejetée par la cour.

Les avocats de la défense ont surtout insisté sur le cas Fatou Badiar qui souffre d’un diabète. Celle-ci est apparue à l’audience amaigrie et fatiguée. Celle accompagnée d’un dossier médical qui lui a été délivré par le médecin-chef de la Maison centrale pour qu’elle bénéficie de soins dans un hôpital.

Mais cette requête a vite été balayée par le procureur Sidy Souleymane N’Diaye arguant que la libération de ces prévenus occasionnerait  des troubles à l’ordre public.

Le président du tribunal Mangadouba Sow, a donc décidé de surseoir à statuer, afin que la Cour suprême le fasse à la requête de la partie civile, conformément à l’article 529 du code de procédure pénal.

Malgré ce nouveau report, l’avocat de la défense Me Salifou Béavogui, dit ne pas se décourager. Il promet de  poursuivre jusqu’à libération de ses clients.

Pour rappel, ces 3 personnes sont condamnées dans le dossier de l’attentat contre la résidence privée du chef de l’Etat en 2011.

à voir aussi

Algérie : 2 guinéens accusés d’espionnage pour le Mossad condamnés à 10 ans de prison

Lors d’un procès en appel, le Tribunal criminel de Ghardaïa a condamné à mort un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*