Accueil / A la une / Lettre ouverte à BAH Oury UFDG (Par Mohamed Lamine KEÏTA)

Lettre ouverte à BAH Oury UFDG (Par Mohamed Lamine KEÏTA)

Mon cher ami, Chaque œuvre ou nature humaine a une suite logique sur son Chemin mystérieux. C’est à y voir sa mission ou le caractère qui le confère sa petite légende.

Il y’ en a qui ont trop tétés vos seins et qui ont peur du sevrage, de la même façon dont vous aviez peur d’explorer les dédales de votre valeur et pris trop de temps pour comprendre ce qui la couronnait.

Le leadership est une histoire par les jalons posés mais aussi un futur par la créativité et la vision personnelles de celui qui le revendique.

Parmi les générations qui se succèdent ceux qui s’affirment dans la ténacité et l’érudition pour la cause et l’amour de la République deviennent des icônes vivantes par leurs combats. L’histoire leur reconnaîtra entièrement leur indépendance d’esprit leader. Ils n’ont donc pas besoin de continuer à téter leur mère pour se sentir fort de leurs ailes d’adultes.

Cependant il y’en a qui optent pour le biberon à défaut du sein maternel et qui sont prêts à gueuler leur mère par des cris de nourrisson quand ce jouet-aliment se vide de son contenu. Mais que faire contre ces derniers sinon les plaindre dans ce costume de nourrisson-adulte?

Vous comprendrez ainsi pourquoi je n’ai mis cette dernière dans votre boîte à lettres. Nonobstant mes habitudes, je me plais de la parvenir ainsi parce que par humilité vous la garderiez intime.

Par cette présente ce n’est ni par amour pour vous ni celui de vous défendre que je consacre ce petit temps mais par inquiétude pour l’avenir de ma génération et celles après moi.

Le manque manifeste de modèle de leadership et de réussite ou dans le regret de les compter au bout de mes doigts, parmi nos aînés directs pour nos générations m’interpelle au plus haut point quand malgré ce, j’écoute parmi eux d’aucuns crier au loup, parlant de vous et rappelant votre parcours (parfois ensemble) jusqu’à assomption totale de votre destinée de leader qui est celle de guider votre peuple tant aimé vers la lumière et loin des ténèbres dont les mêmes gardent encore où se précipitent vers le syndrome horrible.

Même si Dieu Seul sait si vous parviendrez, ceux avec lesquels obligatoirement demain se fera c’est à dire les jeunes générations, pensent que vous avez raison de dire et à haute et intelligible voix halte aux dérives sociétales et d’enclencher une dynamique pour repenser tous ces disques rayés qui nous annihilent les esprits et nous maintiennent dans une hibernation historique dans un monde qui avance très vite et irréversiblement. Sachez qu’elles vous seront à jamais reconnaissantes.

Williams Sassine disait je cite: << Transformez les murs noircis de vos cuisines en tableaux et vous réveillerez le dieu qui dort dans chaque noir >>. Fin de citation.

Vous comprendrez que c’est pour vous dire de continuer votre école et enseigner cette vision noble républicaine. Peu importe le nombre d’étudiants qui seront avec vous et peu importe le lieu où vous vous trouverez. Chaque conscience éveillera des centaines de milliers d’autres et vous ne serez que gagnant. C’est en cela une mission est bien accomplie.

Un Esprit lucide et futuriste qui agit en conséquence vaut mieux que des centaines d’autres condamnés au nombrilisme clanique et ethnique quelque fut leur avoir arithmétique.

La route est longue certes mais le combat mondain est éternel. Et les plus valeureux ne seront pas ceux qui incarneront le Maréchal Pétain face au Général De Gaule.

Nous sommes en un temps de « Révolution ». Même si tous ceux qui devraient prendre part peinent à se réveiller de leur long sommeil et que certainement ils seront agréablement surpris au bout de ce dernier. Le devoir de chacun dans sa liberté, de penser à panser la douleur commune nous élève au rang de gardiens de la République. Et la nature ayant horreur du statique continuera sa mutation à travers nous autres.

La Sagesse par laquelle nos ancêtres ont guidés vos pas jusque-là par la grâce de l’Omnipotent continue à vous habiter en ces temps où vos rétroviseurs hallucinent et voient incroyable en chair.

La Révolution est en marche et les consciences changeront jusqu’aux dernières pour inverser cette donne semée par vos détracteurs-mêmes sinon leurs nouveaux alliés. Que cela plaisent à des nostalgiques et autres hybrides ou pas.

Que votre ire s’il en sortait de sa cage retourne tranquillement au berceau. Des hommes et femmes se déterminent pour la vérité et œuvrent pour la Nation dont vous portez les valeurs main sur le cœur et que nul ne peut avoir un instant de doute; même si le mal est inestimable quand ceux qui ont genouillés cette Nation à coups de tout espèce de fourberie et de couillonnade vous injurient.

Sagesse encore. Le Chemin de la vérité ne trahira jamais. Restez-y !

C’est ainsi par mes deux favorites expressions je vous salue et vous souhaite bonne réception et bonne année 2018.

Tous Patriotes !
Tous Républicains !

PARIS, le 12 Janvier 2018,
Par votre jeune co-visionnaire de la République.
Mohamed Lamine KEÏTA.

à voir aussi

Sit-in devant la Cour Constitutionnelle: la Cellule Balai citoyen mobilise du monde

Les jeunes sont sortis nombreux ce mercredi 19 septembre, pour dire non à la tentative …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*