Accueil / A la une / Exclusion de Aboubacar Soumah du SLECG: les raisons selon Louis Mbemba Soumah

Exclusion de Aboubacar Soumah du SLECG: les raisons selon Louis Mbemba Soumah

Accusé de rouler pour le gouvernement, le secrétaire général de l’USTG, Louis Mbemba Soumah est sorti du silence ce jeudi 11 janvier. Il déclare que l’argent que le syndicat a reçu du gouvernement, est une partie de la subvention de l’Etat.

Pour commencer, le secrétaire général de l’USTG Louis Mbemba Soumah a accusé Aboubacar Soumah de vol.

« Il a cassé la porte du trésorier et il a volé des cartes qu’il est allé distribuer. Non content de ça, il s’est permis d’imprimer des cartes de membre sans l’autorisation du bureau exécutif. Il se permet d’organiser des rencontres, des assemblées générales, des réunions en son nom personnel, alors qu’il est membre d’un bureau, sans autorisation dudit bureau. Je ne sais pas où il a eu l’argent pour envoyer ces derniers à l’intérieur du pays, pour dit-il, refaire les élections, remettre les bureaux du SLECG. Alors que lui, il est membre d’un bureau où il n’est même pas le premier responsable, il n’a reçu aucune autorisation », explique l’un des signataires de la décision d’exclusion de Aboubacar Soumah et compagnie.

Aboubacar Soumah justifie la décision d’exclusion, par la perception de 100 millions de francs guinéens.

« Il raconte du n’importe quoi, mais si on reçoit de l’argent, nous on est subventionné aussi comme vous les journalistes. On a reçu une partie de la subvention de l’Etat. Je vous dis, on a une subvention que l’Etat nous paye par tranche », se défend-il.

Louis Mbemba Soumah prévient que la décision est irréversible. Désormais, la page Aboubacar Soumah est tournée.

« Notre décision est irréversible, on ne revient plus, parce que ce qu’il a fait, a dépassé les bornes. Nous sommes régis par des textes de loi et des règlements. Il les a piétinés carrément, il a été averti plusieurs fois», prévient-il.

à voir aussi

La HAC annule l’accréditation du correspondant de RFI en Guinée

La Haute Autorité de la Communication (HAC), annule l’accréditation en cours de validité de notre …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*