vendredi 16 novembre 2018
Accueil / A la une / Affaire du 28 septembre: une nouvelle promesse du ministre de la justice

Affaire du 28 septembre: une nouvelle promesse du ministre de la justice

Le ministre de la Justice, Garde des Sceaux Me Cheick Sacko, a tenu ce vendredi 29 décembre, une conférence de presse. A cette occasion, il s’est exprimé longuement sur l’affaire du 28 septembre 2009. Il était en compagnie de plusieurs cadres de son département.

Pour commencer, le ministre de la justice a justifié le retard du procès qu’il s’était engagé à tenir avant fin 2017.

« J’avais annoncé en début d’année, voire l’année dernière. Certains même ce sont moqués de moi et de la justice en disant que le ministre et ses magistrats disent du n’importe quoi. A chaque année, ils reportent. Mais voyez-vous une affaire aussi importante que l’affaire de 28 septembre, une affaire de crime de masse, il n’y a pas de délai. C’est pourquoi j’ai dit qu’on le veuille ou pas, cette affaire sera jugée dans notre pays, on ne sait pas quand mais elle sera jugée », rassure Me Cheick Sacko.

Il ajoute qu’un procès de cette envergure, nécessite une bonne préparation et toutes les conditions.

« Bien entendu un procès de cette envergure ne se décrète pas comme ça avec une baguette magique. Il faut de l’argent, il faut des conditions matérielles de préparation, salle d’audience ou édifice. Donc, soyez patients, il y a un temps pour tout», a-t-il dit.

Il confirme cependant la fin de l’instruction sur cette affaire, ce vendredi 29 décembre. Il rassure, sur la transparence du procès. Il a aussi annoncé la prise d’un arrêté portant création du comité de pilotage qui sera composé des cadres du ministère de la justice, certaines associations représentatives pour dit-il, assurer la transparence du procès.

Laïla B pour newsdeguinee.com

à voir aussi

Mouctar Bah de RFI a été entendu par la HAC

Mouctar Bah, correspondant de RFI et AFP en Guinée a été entendu par la Haute …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*