Accueil / A la une / La SOTRAGUI essaye les 50 bus offerts par la Mairie d’Istanbul

La SOTRAGUI essaye les 50 bus offerts par la Mairie d’Istanbul

Samedi le 23 décembre dernier, la direction générale de la société guinéenne de transport (SOTRAGUI) a procédé à l’essai des 50 bus offerts par la Mairie d’Istanbul au gouvernement guinéen sur le réseau routier guinéen afin de se rendre de la performance desdits bus.

En guise de rappel, c’est suite à la coopération Guinéo-Turque qu’un certain nombre d’accords ont été signés entre les deux pays. Parmi ces accords figure le don de 50 bus mis à la disposition de la Guinée par la République de Turquie que la société guinéenne de transport vient mettre en circulation dans la capitale guinéenne ce week-end.

Pour le directeur Général par intérim, Amadou Sacko cette mise en circulation de ces 50 bus consiste à les tester sur le réseau routier guinéen avant leur mise en circulation officielle.

Ismet AlKOYAK, coordinateur des activités du groupe Albayrak en Guinée, dira que : « ces véhicules avaient été offerts à la Guinée pour améliorer le processus du transport urbain et de soulager les populations guinéennes. C’est pourquoi nous avons tenu à procéder à la révision de ces bus ».

Après avoir attendu durant un an sans emploi, Mohamed Aissata Condé et Tidiane Sylla, tous des chauffeurs se réjouissent de pouvoir finalement reprendre le travail.

Quant au représentant de l’Agence Turque de la Coopération en Guinée, il a tout d’abord remercié la population guinéenne pour l’accueil réservé aux etrangers, avant de rappeler la bonne coopération qui existe entre la Guinée et la Turquie.

« Nous sommes ici, pour le premier coup d’essai des 50 bus sur le réseau routier guinéen. Je tiens à préciser que c’est à travers l’agence Turque de la coopération que ces bus sont arrivés à Conakry », a dit Monsieur Ismail Gürlek.

C’est après cette phase d’essai de ces 50 bus octroyés à la Guinée par la république de Turquie, qu’ils seront mis à la disposition des usagers de la route pour faciliter leur déplacement.

Cellule de com. du Gouvernement  

à voir aussi

Algérie : 2 guinéens accusés d’espionnage pour le Mossad condamnés à 10 ans de prison

Lors d’un procès en appel, le Tribunal criminel de Ghardaïa a condamné à mort un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*