Accueil / A la une / Mandiana-Dialakoro : 381 communautés déclarent l’abandon de l’excision

Mandiana-Dialakoro : 381 communautés déclarent l’abandon de l’excision

50 sur 381 communautés de la sous-préfecture de Dialakoro situées à 125km de la préfecture de Mandiana, déclarent l’abandon de l’excision, du mariage d’enfants et des violences faites aux enfants et aux femmes.

C’était à l’occasion de la journée régionale de lutte contre la pratique de l’excision, du mariage d’enfants et les violences faites aux femmes et aux enfants. C’est le district Magaly-Faraba situé à environ 7km de la sous-préfecture de Dialakoro qui a servi de cadre à cette cérémonie de déclaration ce jeudi 14 Décembre 2017.

L’unique exciseuse de la localité Maramou  Koulibaly a remis le couteau au chef de bureau de l’UNICEF de la région de Kankan et de Faranah El hadj Idrissa SOUARÉ tout en s’engageant à ne plus jamais toucher le couteau et que la pratique est totalement abandonnée.
Des pièces de théâtre liés à cette thématique et des folklores étaient au rendez-vous.
Après la région de Kankan, c’est la région de Faranah qui serait le lieu de rendez-vous ce 26 décembre sur la même problématique.
À rappeler que c’est l’association des amis de la solidarité sociale et du développement (ASD) qui lutte contre cette pratique dans ses deux régions.
Fatoumata DIAWARA correspondante régionale de newsdeguinee.com

à voir aussi

Cour constitutionnelle: des documents compromettants sur la gestion de Kelefa Sall

La crise à la Cour constitutionnelle s’enlise un peu plus chaque jour. D’après les documents mis …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*