Accueil / A la une / Koundara: des prisonniers libéré à la suite d’une manifestation d’élèves

Koundara: des prisonniers libéré à la suite d’une manifestation d’élèves

Les cours ont été violemment perturbés, jeudi, 07 décembre 2017, dans tous les établissements scolaires de la ville de Koundara, par des élèves non contents d’avoir été sanctionnés par le proviseur du Lycée, Lamine Barry, représentant local du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG), rapporte l’AGP.

Les élèves manifestants de la 12ème Année du Lycée de Koundara ont été sanctionnés par le proviseur, Lamine Barry, pour avoir, dit-on, « perturbé la montée des couleurs dans la matinée de ce jeudi.

« Les élèves de la 12ème Année ont perturbé la montée des couleurs. Ils ont attendu que les autres finissent de chanter pour reprendre l’hymne nationale en retard. C’était une manière perturbée. Maintenant, j’ai décidé de les faire ramasser les papiers et nettoyer la devanture de la cour avant d’aller en classe. Les autres étaient en classe et suivaient les cours calmement. Ils se sont mis à jeter des pierres », a expliqué le proviseur du Lycée de Koundara, Lamine Barry.

Cette manifestation non pacifique des élèves de Koundara a paralysé les activités dans la Commune Urbaine, où les boutiques et magasins sont restés fermés durant toute la matinée de ce jeudi, 07 décembre 2017.

Activement recherchés par les élèves manifestants, les encadreurs de l’Education se mettent à l’abri et cherchent à regagner leurs domiciles privés dans la plus grande discrétion.

Pour le moment, ces manifestants règnent en maîtres absolus sur la ville de Koundara où ils ont caillassé la voiture du préfet, visé une banque commerciale de la place et certaines boutiques au marché central, avant de faire libérer tous les prisonniers qui étaient jusque-là détenus à la Prison civile.

AGP

à voir aussi

Les familles des 4 soldats guinéens tués à Kidal ont reçu une indemnité de 632 millions GNF

Les familles des 4 soldats guinéens tués à Kidal au Mali, ont reçu chacune une …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*