Accueil / A la une / Kankan: 81 défenseurs de l’environnement sont en formation

Kankan: 81 défenseurs de l’environnement sont en formation

Ils sont au total 81 défenseurs de l’environnement à bénéficier d’un atelier technique  sur la politique environnementale ce jeudi 7 Décembre 2017, dans la salle de dessin d’hochiminh. Tous les 53 communes rurales de la haute Guinée sont concernés par cette session de formation de deux jours.
Elhadj Kamba  SYLLA  responsable de suivi politique de sauvegarde du programme environnemental et social du programme d’appui aux communautés villageoises(PACV), décline l’objectif  de son séjour dans le nabaya.
« L’objectif de ma présence à Kankan, est de former les directeurs préfectoraux de l’environnement, les chefs de cantonnement forestiers, les agents du développement local du PACV en politique de sauvegarde environnementale et sociale« , dit-il.
Selon toujours Kamba SYLLA, il s’agira « d’expliquer aux acteurs de la protection de l’environnement, ce qu’il faut faire pour protéger l’environnement lorsqu’on met des infrastructures en places, qu’est-ce qu’il faut pour respecter le côté social et même le côté élevage. Par exemple, si on doit déplacer un park pour construire une école, le PACV doit se rassurer que le domaine là a été octroyé dans les conditions légales, c’est -à-dire  avec une attestation de cession du domaine« , a- t-il confié.
Cette politique de sauvegarde de l’environnement ,s’articule sur onze points à savoir :
1-la politique de l’évaluation environnementale
2-la politique sur les forêts
3-la politique sur les réserves naturels
4-la politique sur le patrimoine culturel
5-la politique de réinstallation de population
6-la politique sur les voix d’eau internationale
7-la politique sur les zones en litiges
8-la politique sur les grands barrages
9-la politique sur la peste et pesticides
10-la politique sur la diffusion de l’information
11-la politique sur les populations autochtones .
Pour le  chargé de suivi de politique de sauvegarde environnementale et sociale du PACV, les herbicides et engrais octroyés aux agriculteurs par le gouvernement constituent un grand danger pour les bénéficiaires.
« L’utilisation des herbicides et engrais pour lutter contre les insectes partout et n’importe comment, même Pour nettoyer  la cour çà , c’est très dangereux et c’est du poison. Pour utiliser ses produits, il faut être protéger , on ne doit pas dormir dans la  même maison avec ces produits. On ne doit non plus laver les extensibles qui ont servi à mélanger à côté des points d’eau, à plus forte raison utiliser les contenants vides  pour autres choses. C’est du  poison pure et simple« , précise -t-il.
Selon El hadj Kamba SYLLA, le ministère de l’agriculture à failli à sa mission « normalement c’est le gouvernement à travers le ministère de l’agriculture qui devrait faire la sensibilisation sur le bon usage de ses produits« , fustige monsieur SYLLA .
Par ailleurs, d’après lui, la haute Guinée est aujourd’hui la zone la plus envahit par les coupeurs de bois.
À signaler que c’est le Directeur de cabinet Almamy Simbaly CAMARA qui a procédé à l’ouverture des travaux au nom du gouverneur de la région de Kankan.
Fatoumata Diawara depuis Kankan pour newsdeguinee.com

à voir aussi

Mohamed Salah élu Footballeur Africain BBC de l’année 2017

Après un nombre record de votes, la star de Liverpool Mohamed Salah a devancé le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*