Accueil / A la une / Menaces contre la presse et les syndicalistes : ce qu’en dit Fodé Oussou

Menaces contre la presse et les syndicalistes : ce qu’en dit Fodé Oussou

A l’assemblée générale ordinaire de l’UFDG ce samedi 2 décembre, le vice-président de l’UFDG est revenu sur la grève des syndicalistes et sur l’acharnement contre les journalistes des médias privés.

Pour le vice-président de l’UFDG, tout ce acharnement de Alpha Condé contre la presse et la société civile, est motivé par son ambitieux projet de 3ème mandat.

« Monsieur Alpha Condé, toujours dans sa logique d’un troisième mandat, s’attaque à la presse. Nous disons que c’est grave, C’est extrêmement grave. On a attaqué Moussa Moïse parce qu’il a parlé de ce qui est connu de tout le monde, Il a parlé d’un dossier sur lequel nous avons discuté en plénière à l’assemblée nationale. Donc il faut intimider, il faut fermer les radios pour diviser les journalistes. Un Président qui est capable de donner des instructions aux organes de presse de ne pas donner la parole à Aboubacar Soumah comme s’il était le rédacteur en chef, j’ai eu mal au cœur, je lance un message à la presse, vous devez vous battre, si Monsieur Alpha Condé vous intimide, s’il vous divise ou s’il vous empêche de donner la parole à Aboubacar Soumah, ça veut dire que demain il sera capable de vous dire de ne pas donner la parole à Cellou Dalein ou à Fodé Oussou », clame t-il.

Parlant de la société civile, Fodé Oussou Fofana accuse Alpha Condé de diviser la société civile.

« Il a divisé la société civile en y créant des conflits. Cette société civile est incapable aujourd’hui de parler d’une seule voix, pas parce que les hommes qui sont à la tête ne veulent pas mais parce que M. Alpha Condé est toujours là en train de diviser», accuse Fodé Oussou Fofana.

à voir aussi

Un camion percute un motard à Ourékaba (Mamou): bilan deux morts

Un accident mortel est survenu dans la journée de ce jeudi 19 juillet 2018, dans …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*