samedi 15 décembre 2018
Accueil / A la une / Quatre (4) gendarmes maliens ont été tués dans des affrontements

Quatre (4) gendarmes maliens ont été tués dans des affrontements

Quatre personnels de la Gendarmerie Nationale, dont l’adjoint au commandant de compagnie de Kati, ont trouvé la mort le lundi 27 novembre 2017 lors d’une opération de sécurisation des populations sur le site d’exploitation minière de Niaouleni. Cette localité est située dans le cercle de Kangaba, à la frontière guinéenne.

Ils ont été victimes de tirs de ressortissants guinéens suite à un conflit consécutif à l’exploitation minière sur ce site entre le village malien de Niaouleni et un autre village guinéen.

Les honneurs militaires leurs ont été rendus ce mercredi 29 novembre 2017 au camp II de la Gendarmerie à Bamako.

Source: fama

à voir aussi

Coupe d’Afrique des nations: la Guinée pourrait obtenir l’édition 2025

L’Egypte a officialisé sa candidature jeudi pour accueillir la CAN-2019, alors que l’Afrique du Sud …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*