Accueil / A la une / Agression des journalistes : les associations de presse décident de bouder les activités du RPG-AEC

Agression des journalistes : les associations de presse décident de bouder les activités du RPG-AEC

Communiqué conjoint : L’Union des Radiodiffusions et Télévisions Libres de Guinée (URTELGUI), l’Association guinéenne des éditeurs de la presse indépendante (AGEPI), l’Association Guinéenne de la Presse en Ligne (Aguipel), l’Association des Professionnelles Africaines de la Communication (APAC) et le Réseau des Médias sur Internet en Guinée (REMIGUI) informent l’opinion nationale et internationale des agressions physiques et verbales des journalistes Thierno Baïlo Diallo du site focusguinee.info et Bintou Kourouma de la radio City FM le samedi 25 novembre au siège du parti RPG arc-en-ciel, par des militants dudit parti.

Ces violences interviennent dans un contexte de menaces de toutes sortes exposant les journalistes et leurs médias à la vindicte de certains militants du parti au pouvoir.

Rappelant que régulièrement des journalistes sont victimes d’agressions, d’intimidation et de menaces au siège de ce parti, les cinq associations de presse condamnent avec fermeté ces agissements qui nuisent à la liberté de la presse et au droit à l’accès à l’information.

De ce fait, pour des raisons de sécurité, les cinq associations recommandent aux journalistes des médias privés de s’abstenir de couvrir les activités du parti RPG arc-en-ciel, jusqu’à nouvel ordre.

Conakry, le 27 novembre 2017

URTELGUI, AGEPI, AGUIPEL, APAC, REMIGUI

à voir aussi

Non Kassory, les Guinéens se souviennent du rapport Hervé ! (Lettre ouverte)

Dans une récente sortie médiatique inédite, commanditée pour conforter votre position dans la course au …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*