Accueil / A la une / Décès de Aboubacar Somparé : les témoignages se multiplient

Décès de Aboubacar Somparé : les témoignages se multiplient

Ce vendredi 3 novembre, le président de la République, des ministres, anciens ministres, diplômâtes, députés, leaders de partis et cadres se sont succédés au chevet de la famille mortuaire de l’ancien président de l’Assemblée Nationale. Ils étaient venus compatir à la douleur de la famille éplorée. Le Chef de l’Etat et sa délégation, était lui aussi dans la famille du défunt.

Parents, amis, collaborateurs et responsables politiques, se sont succédés ce vendredi dans la famille de Aboubacar Somparé à Matoto. Ils ont livré des témoignages.

Moussa Solano, l’un de ses proches compagnons, se souvient d’un homme courageux.

« Je suis dans la compassion, dans la douleur et la tristesse suite à la perte subite de Monsieur Somparé. Nous avons été les fondateurs du PUP ensemble à Mamou le 26 mars 1992, nous avons procédé à l’installation du parti dans la violence, dans la douleur, mais nous avons été courageux et nous avons été très sérieux. Aboubacar Somparé était un homme affable, généreux et un intellectuel accompli. Je garde de lui des souvenirs forts. Il était d’une sociabilité extrêmement intéressante. C’est pourquoi il avait autant de sobriquets qui traduisent les relations qu’il avait. Nous sommes dans la douleur, la compassion et dans la tristesse suite à la perte de Monsieur Somparé. Que la terre de Guinée qu’il a tant aimée lui soit légère« , déclare t-il.

Ahmed Tidiane Souaré ancien premier ministre sous le régime Conté, parle d’un grand mathématicien.

« Il fait partie des premières promotions de l’Université guinéenne. C’est un grand mathématicien, il a enseigné à  Labé ou j’étais élève.  Il a été administrateur d’un programme sectoriel de l’éducation. Après son parcours dans l’éducation, le doyen Aboubacar fut nommé Ambassadeur de la Guinée à Paris où, il exerça son talent  pendant 10 ans…  Sur le plan politique, il a été membre fondateur du PUP, également président de l’Assemblée Nationale pendant le régime du général Conté. Le doyen Aboubacar  Somparé a eu un temps glorieux », lance l’ancien ministre de Conté.

L’actuelle président de l’Assemblée Nationale Claude Kory Koundiano, a relévé l’ingratitutde des Etats envers ses anciens responsables.

« Dans tous les pays du monde, l’Etat est ingrat. Vous le servez, vous disparaissez, pour l’Etat c’est comme si vous n’aviez pas existé », a-t-il dit.

Sidya Touré le président du parti UFR, regrette la disparition d’ un ami d’enfance.

« C’est un camarade d’enfance. On allait à l’école ensemble, on a gardé de bons souvenir. Je me sens vraiment peiné. C’est sa sœur même qui m’a annoncé le décès hier. J’ai eu beaucoup de remords, beaucoup de souvenir. Que Dieu ait son âme« , confie Sidya Touré.

Fodé Bangoura actuel président du parti de l’Unité et du progrès PUP parle de la perte d’un digne fils de la Guinée.

« C’est un sentiment de tristesse. Je profite de cette occasion, pour présenter mes condoléances au peuple de Guinée. Somparé est un digne fils du pays que nous venons de perdre. Nous avons collaborés ensembles, tant au niveau du parti qu’au niveau de l’administration. C’est un homme que j’ai approché depuis que j’étais sur les bancs. C’est un homme humble, qui partage, un intellectuel qui sait analyser les situations. Il a servi son peuple, il a fait son temps, il est parti. Nous prions pour que son âme repose en paix« , témoigne l’actuel président du parti PUP.

Alhousseiny Makanéra ancien ministre de la communication témoigne de la disparition d’un témoin de l’histoire de la Guinée.

« La mort vient d’arracher à notre affection, l’un des hommes les plus illustres de notre pays. Il était présent, aux moments douloureux de notre histoire. Il a été mêlé à tous les processus de démocratisation de notre pays. Il a toujours prêché la sagesse, la paix, la cohésion. Aujourd’hui, nous prions le Tout Puissant Allant, de l’agréer dans son paradis éternel et que nous qui sommes derrière, nous puissions emboîter ses pas pour consolider ce que eux ils ont entrepris », déclare Makanéra Kaké.

Alpha Condé n’a prononcé aucun discours sur les lieux. Aboubacar Somparé sera enterré dimanche, dans son Boké natale.

Que l’âme du défunt repose en paix!

à voir aussi

Décès de Aboubacar Somparé: les condoléances de Alpha Condé

La Présidence de la République a la profonde douleur d’annoncer au peuple de Guinée le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*