vendredi 21 septembre 2018
Accueil / A la une / Le ministre de la défense déboute Malick Sankhon: « nous n’avons jamais formé de milice »

Le ministre de la défense déboute Malick Sankhon: « nous n’avons jamais formé de milice »

A l’assemblée générale ordinaire du RPG ce samedi 28 octobre, le ministre de la défense Mohamed Diané, est revenu sur la déclaraton de Malick Sankhon, relative à la formation d’une milice d’auto défense. Selon lui, cette déclaration n’a rien à voir avec les idéaux du parti au pouvoir. Voici la déclaration du ministre de la Défense Nationale, Dr Mohamed Diané.

« Depuis deux semaines, nous voyons sur les réseaux sociaux, dans les journaux, des informations qui n’ont rien à voir avec l’idéologie et les objectifs de notre parti. Le RPG Arc-en-ciel s’est battu pendant plus de 20 ans dans l’opposition. Nous nous sommes battus pour un Etat de droit,  de démocratie et de justice dans notre pays. Donc, nous devons rester toujours légaliste.

Nous avons marché de l’Aéroport à Mafonco, dans tous les sens, sans empêcher les citoyens de vaguer à leurs occupations. Nous n’avons jamais accepté d’obstruer la circulation, nous n’avons jamais formé de milice et ce n’est pas aujourd’hui que le RPG va former une milice.

 La Guinée sous la présidence du Pr. Alpha Condé depuis 2011, a engagé un véritable processus de réforme des secteurs de sécurité en l’occurrence  la défense nationale, le ministère de la Sécurité et de la protection sociale, la Douane et  tous les groupes paramilitaires…

Le Gouvernement, le chef de l’Etat Alpha Condé, la direction nationale du RPG et les partis alliés, n’accepteront jamais une milice d’autodéfense dans notre pays. Seules les forces de sécurité sont habilitées à assurer la sécurité des personnes et de leurs biens sur le territoire national.

J’invite les responsables et les militants du RPG à éviter de tenir des propos qui sont contraires à notre idéologie ainsi qu’à la démocratie ».

à voir aussi

Division dans les rangs du RPG à Dubréka : le parti va dépêcher une délégation

Rien ne va plus entre les conseillers communaux du RPG à Dubréka. Certains contestent la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*