mercredi 17 octobre 2018
Accueil / A la une / Mamadou Barry de retour à l’UFDG invite le parti à s’occuper de l’essentiel

Mamadou Barry de retour à l’UFDG invite le parti à s’occuper de l’essentiel

Exclut depuis novembre 2015, Mamadou Barry, le neveux de Bâ Mamadou signe son retour à l’UFDG. A l’assemblée ordinaire de l’UFDG ce samedi 28 octobre, il a été présenté ainsi que Lamine Bah. Mamadou Barry a à cette occasion, invité les militants et responsables du parti UFDG, à s’occuper de l’essentiel c’est à dire le parti. Extrait…

« Depuis 2015, l’UFDG me manque. Mais comme je vous l’ai dit au départ, l’UFDG c’est dans mon sang. Il y a eu beaucoup de tractations, beaucoup de travail pour ce retour. Après nous, trois, il y en a qui sont en chemin, parce qu’on nous appelle l’union des forces démocratiques. 

Il y a un combat qui se met en place. Il serait bon qu’on en prenne conscience et qu’on parle de mouvements concertés. Sous le contrôle de la direction, je souhaiterais qu’on apaise un peu les tensions et qu’on se focalise sur l’essentiel. L’essentiel, c’est Cellou Dalein à Sékhoutouréya. 

Depuis un certain temps, il y a une tendance à continuer et à persister sur la tribalisations du débat en Guinée et sur l’isolement des uns et des autres. Il faudra que cela cesse. Nous sommes en politique avec une vision pour progresser. Depuis 2009, il y a de l’acharnement. On personnalise les débats et on oublie les projets. Il serait bon qu’on s’occupe un peu plus des projets. Nous avons suivi beaucoup de choses. Nous avons suivi cette histoire de cinq milliards, des calomnies de par-ci par-là ou du cabinet du chef de file de l’opposition. Nous avons en ce moment un dossier à la justice. Pour moi, cela n’est rien d’autre que de la distraction. On va trainer sur cette distraction et on ne s’occupera de l’essentiel. L’essentiel, c’est les structures de l’UFDG.

à voir aussi

Kindia: des affrontements entre forces de l’ordre et militants de l’UFDG

La tension est montée d'un cran à Kindia. Les forces de l'ordre et les militants de l'opposition se sont affrontés à coup de gaz lacrymogène et de cailloux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*