Accueil / A la une / Forum de dialogue social de la CEDEAO: les résolutions de l’assemblée

Forum de dialogue social de la CEDEAO: les résolutions de l’assemblée

Conakry, le 27 Octobre 2017 – La cinquième  Assemblée Générale du Forum de Dialogue Social tripartite de la CEDEAO, tenue à Conakry, République de Guinée, du 24 au 27 octobre 2017.

Considérant qu’aucun développement économique ne saurait être inclusif  et durable s’il ne prend pas en compte  la participation des populations au processus de prise de décisions ;

Considérant l’Acte Additionnel du 2 juillet 2010 adopté par les Chefs d’Etat et de Gouvernement des pays Membres  de la CEDEAO qui ont pris la pleine mesure du rôle que pourraient jouer les Partenaires Sociaux et ont créé le Forum du Dialogue Social tripartite régional ;

Considérant qu’en adoptant l’Acte Additionnel du 2 juillet 2010, les Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO, ont fait du Forum de Dialogue Social tripartite, le cadre privilégié de la participation des représentants des Gouvernements, des Organisations d’Employeurs et de Travailleurs à la construction  de notre espace communautaire à travers  la  promotion du dialogue social  en vue de prévenir et de résoudre  les conflits, favoriser la paix  et la stabilité sociale dans les Etats membres ;

Se félicitant que depuis sa création, le Forum de Dialogue Social tripartite a contribué à l’adoption par la CEDEAO de plusieurs documents de politiques à savoir:

  • La Convention Générale de la Sécurité Sociale de la CEDEAO ;
  • Le Plan d’Action Régional sur l’emploi des jeunes de 2012 ;
  • Le  plan d’action contre le travail des enfants de 2012 ;
  • La mise en œuvre de système d’information sur le marché du travail.

Notant toutefois que malgré les résultats enregistrés, des difficultés réelles demeurent  qui,  si elles ne trouvent pas  de réponses adéquates auprès des autorités de la CEDEAO, risquent de compromettre le mandat du Forum tel que prévu par l’Acte Additionnel ;

Rappelant que l’atteinte des objectifs assignés au Forum de Dialogue Social tripartite ne saurait être envisageable en dehors de moyens de travail et de ressources  conséquents ;

Rappelant qu’il se pose un réel problème de mémoire des actes et actions posés par le Forum ;

Exprime ses vives préoccupations face à l’absence de Secrétariat permanent et de budget dédiés au Forum de Dialogue Social dont la conséquence directe est l’incapacité du Bureau du Forum à fonctionner comme cela se doit ;

En appelle à la compréhension et à l’implication du Président de la Commission de la CEDEAO et des Chefs d’Etat et de Gouvernement afin de tout mettre en œuvre pour  doter le Forum de Dialogue Social tripartite d’un Secrétariat permanent et d’un budget conséquent pour lui permettre d’atteindre les objectifs à lui assignés ;

Adopte, à l’unanimité des délégations Tripartites, la présente Résolution dont copie sera adressée aux Autorités de la CEDEAO.

Transmis par la Cellule de Communication du Gouvernement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*