Accueil / A la une / La Suisse demande un accord migratoire axé sur une approche globale avec la Guinée

La Suisse demande un accord migratoire axé sur une approche globale avec la Guinée

Simonetta Sommaruga, chef du Département fédéral de justice et police (DFJP) de Suisse, s’est entretenue mardi à Berne avec le ministre guinéen de la Sécurité et de la protection civile, Abdoul Kabélè Camara, des questions migratoires, selon un communiqué officiel.

Les deux parties ont discuté à cette occasion des « raisons qui poussent tant de jeunes à quitter leurs pays (africains) et de la manière de réduire les causes de cette émigration », selon le communiqué du DFJP.

La Suisse et la Guinée entretiennent une collaboration amicale depuis plusieurs dizaines d’années. En 2011, Madame Sommaruga a signé à Conakry un accord migratoire axé sur une approche globale, qui couvre aussi bien la coopération en matière de réadmission et de réintégration que la lutte contre le trafic de migrants.

Elle a souhaité que la Guinée ratifie prochainement cet accord pour permettre un renforcement de la collaboration dans le domaine de la politique migratoire, soulignant que la Suisse continuerait, une fois l’accord en vigueur, à aider la Guinée à relever les défis auxquels elle doit faire face en termes de migrations.

De son côté, M. Camara a indiqué que son pays avait tout intérêt à ce que les jeunes restent en Guinée une fois leur formation terminée, afin de contribuer au développement économique du pays. Selon le communiqué, la Guinée est un des principaux pays de provenance des requérants d’asile en Suisse. Le nombre de demandes déposées par des ressortissants guinéens est en hausse depuis un an environ.

Xinhua

 

à voir aussi

Eliminatoires mondiale 2018 : la Guinée humiliée par la Tunisie (4-1)

En déplacement à Conakry, la Tunisie s’est imposée (4-1), ce samedi 7 octobre, face à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*