Accueil / A la une / Ebola : deux nouveaux vaccins donnent des résultats prometteurs
(FILES) This file photo taken on March 10, 2015 shows a woman getting vaccinated at a health center in Conakry during the first clinical trials of the VSV-EBOV vaccine against the Ebola virus. An ebola vaccine tested in clinical trials is "up to 100 percent effective" in protecting against the deadly virus, the World Health Organization reported in a study published on December 22, 2016. Not one of the nearly 6,000 people in Guinea vaccinated last year after being exposed to ebola contracted the disease, which claimed more than 11,000 victims in west Africa during a 2013-2015 outbreak, researchers reported in The Lancet. / AFP PHOTO / Cellou BINANI

Ebola : deux nouveaux vaccins donnent des résultats prometteurs

Selon les résultats d’un essai clinique, deux vaccins expérimentaux contre le virus Ebola se sont avérés prometteurs pour protéger de la fièvre hémorragique pendant au moins un an.

L’étude publiée dans le New England Journal of Medicine portait sur 1 500 personnes à Monrovia, au Liberia. Les participants ont reçu l’un des deux vaccins en cours de test contre Ebola ou un placebo.

Le premier vaccin, rVSV-ZEBOV, a été conçu par des scientifiques du gouvernement canadien et est maintenant sous licence des laboratoires Merck, Sharp et Dohme Corporation. Le deuxième, cAd3-EBOZ, a été développé par le Centre de recherche sur les vaccins de l’Institut national américain des allergies et des maladies infectieuses (NIAID) et GlaxoSmithKline.

Après un mois, 84% des patients vaccinés avec le rVSV-ZEBOV ont développé des anticorps. Après un an, 80% d’entre eux étaient toujours protégés. Pour le cAd3-EBOZ, 71% ont développé des anticorps après un mois et 64% étaient toujours protégés à la fin de l’essai.

Une quinzaine de vaccins en cours d’élaboration

Après avoir reçu le vaccin, certaines personnes ont cependant ressenti des effets secondaires légers, comme des maux de tête, des douleurs musculaires, de la fièvre et de la fatigue.

L’essai a été mené dans le cadre d’une collaboration de recherche clinique entre les États-Unis et le Liberia, connue sous le nom de Partenariat pour la recherche sur le virus Ebola au Liberia (PREVAIL). L’épidémie de virus Ebola a tué plus de 11 000 personnes, principalement au Liberia, en Guinée et en Sierra Leone, entre la fin 2013 et jusqu’à 2016.

Une quinzaine de vaccins sont en cours d’élaboration à travers le monde contre Ebola, un virus très contagieux. Selon les experts, les premiers vaccins pourraient être approuvés d’ici 2018, dans le cadre d’un processus réglementaire accéléré.

Jeune Afrique

à voir aussi

Des forces armées, des policiers et des medecins libériens déployés en Sierra Leone

L’Agence libérienne de gestion des catastrophes et d’autres organismes gouvernementaux sont actuellement à Freetown, pour …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*