dimanche 23 septembre 2018
Accueil / A la une / A Mandiana, la DPE travaille sous les manguiers faute de local

A Mandiana, la DPE travaille sous les manguiers faute de local

Le personnel de la Direction Préfectorale de l’Education (DPE) de Mandiana, y compris le directeur lui-même, travaille à ciel ouvert sous les manguiers, faute de bâtiment adéquat, car celui est là, est frappé par le poids de l’âge, a constaté le correspondant de l’AGP dans la préfecture.

Mis en service depuis décembre 1977, le bâtiment qui abrite la DPE de Mandiana ne se prête plus aux exigences du moment. Les  avant-dernières pluies n’ont pas été clémentes en vers ce bâtiment déjà délabré par les temps.

Lorsqu’il pleut, le personnel, toutes sections confondues, utilise des sceaux pour recueillir l’eau qui tombait à flots à travers la toiture, déchirée par des vents violents.

Aujourd’hui, on ne peut plus rentrer dans le bâtiment pour travailler. Le directeur préfectoral de l’Education de Mandiana, Georges Guilavogui travaille dehors sous les manguiers, à ciel ouvert, avec tout son personnel. Le bâtiment est aussi habité par des milliers de sauve-souris qui dégagent des odeurs nauséabondes, capables de provoquer des maladies respiratoires.

Devant cette situation héritée, dit le directeur, «il s’agit de mettre à contribution toutes les personnes de bonne volonté, à rénover ce bâtiment pour permettre au le personnel de cette DPE de travailler dans un espace décent, afin d’améliorer les rendements scolaires. SOS DPE de Mandiana qui travaille à ciel ouvert faute de local.

AGP

à voir aussi

Déclaration de l’opposition républicaine sur les violences à Mandiana

L’Opposition Républicaine est profondément choquée par la répression barbare qui a frappé les paisibles populations …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*