vendredi 18 janvier 2019
Accueil / A la une / Marche de l’opposition: le message de Dalein à la police nationale

Marche de l’opposition: le message de Dalein à la police nationale

Comme prévu, l’opposition républicaine a tenue sa manifestation ce mercredi 4 octobre sur l’itinéraire choisi par le pouvoir. A cette occasion, le chef de file de l’opposition, Cellou Dalein Diallo a livré un message aux forces de police. Il a salué le comportement « républicain » de ces derniers.

C’est devant le directeur central des unité d’intervention de la police, que Cellou Dalein Diallo  des forces de l’ordre de postées au niveau de l’Aéroport Conakry-Gbessia, a-t-on constaté sur place

« Je viens de passer devant le siège du RPG, tous les gens exprimaient leur sympathie vis-à-vis de moi. Jusque-là, tout se passe bien et que Dieu fasse que nous terminions la marche sans aucune casse et sans aucune violence.  Nous avons commencé à développer de très bonnes relations et nous voyons que vous commencez à devenir une police républicaine qui obéit aux gouvernants. Une police républicaine qui nous aide à sécuriser les marches. Croyez-nous que nous sommes animés de la même intention d’assurer la sécurité. Avant 2011 et 2012, on sentait plus d’hostilité dans cette zone, mais aujourd’hui on sent plus de sympathie, c’est la Guinée qui avance », a lancé Cellou Dalein Diallo.

Pour sa part, le chef des unités d’intervention de la police, a salué le comportement du service de sécurité de l’opposition. Il encourage ces derniers, à aller de l’avant.

« Je profite de cette occasion, pour féliciter votre service de sécurité. J’ai vu quand vous veniez, les deux voies de la route étaient prises. Ils ont mis un dispositif qui a réussi à contenir les manifestants malgré qu’il y ait certains jeunes parmi eux qui ont lancé des projectiles. Mais nous n’avons pas réagi car votre sécurité a pu les dissuader, c’est un grand pas. C’est malgré nous que ce que vous avez connu arrive. Mais la façon dont vous vous comportez ces jours-ci, et les communications que vous passez, c’est sûr que même si demain, il y a des manifestations interdites, je ne penses pas qu’il y aura des violences« , a déclaré le Colonel Ansoumane Bafoé Camara.

La marche s’est déroulée sans grand heurt, mis à part quelques jets de pierre enregistrés à Yimbaya Camp Carrefour.

à voir aussi

Éventuel départ de Makanéra de l’opposition: « je respecte le choix », déclare Dalein

Après la rencontre entre Alpha Condé et Alhousseiny Makanéra Kaké, les choses se précisent sur ses intentions de quitter l'opposition républicaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*