mercredi 17 octobre 2018
Accueil / A la une / Fête de l’indépendance à Labé: le gouverneur demande à en faire une journée de réflexion

Fête de l’indépendance à Labé: le gouverneur demande à en faire une journée de réflexion

La région de Labé n’est pas resté en marge de la célébration de l’an 59 de l’indépendance de la Guinée. Les autorités régionales ont déposé une gerbe de fleur à la place de martyrs, en hommages aux héros guinéens.

Le gouverneur de la région de Labé, a dans un discours, fustigé le retard de la Guinée pour son développement, après 59 ans d’indépendance.

« Le retard de la Guinée n’est pas lié à la nature d’un président, mais à nous guinéens. C’est nous même qui sommes la cause de notre retard. En 1984, nous avons dit au président Lansana Conté de revendre les 118 industries que la président Sékou Touré nous a laissées. Je me rappel quelque part en Guinée une usine a été vendue à 30 millions de francs guinéens officiellement. Nous avons saboté le libéralisme et nous avons créé le chômage. Alors que de 1984 à 1990 à la mise en place de la constitution, nous vivions  un régime exceptionnel qui n’attirait pas les bailleurs de fonds », soutient Sadou Keïta.

Poursuivant, le gouverneur de région, dit qu’il est temps pour les guinéens de se défaire de la mamayah pour célébrer cette fête, mais d’en faire une journée de réflexion.

« Au lieu d’en faire une fête de réjouissance simplement, il faudrait en faire une fête de profonde réflexion. Pourquoi après la maturité, nous sommes au seuil de la vieillesse, nous n’avons pas d’eau, nous n’avons pas d’électricité, nous n’avons pas de piste alors que des investissements sont faits. Pourquoi c’est le Mali qui nous donne de l’engrais et des semences ? Pourquoi c’est la Côte d’Ivoire, après dix ans de guerre, a son produit intérieur brut dix fois supérieur à celui de la Guinée ? Vous comprendrez que les régimes passent mais les hommes sont là« , déclare t-il.

Pour la reprise des fête tournante de l’indépendance, Sadou Keïta plaide pour le choix de Labé.

« Les fêtes tournantes recommençant, donc ici à Labé, nous avons cette volonté d’accueillir ou sinon d’organiser cette fête. Nous demandons la participation de chacun pour l’obtention de ce privilège afin que le budget national qui lui sera affecté, soit investi dans notre région. Nous formulons cette demande au près du président de la République, au près du gouvernement et nous souhaitons que l’opposition, la mouvance, tous les citoyens de notre région fassent corps pour cette cause », plaide le gouverneur de Labé.

Alareny Bah pour newsdeguinee.com

à voir aussi

Labé: deux détenus molestent un policier avant de s’évader

Dans la nuit du dimanche à lundi 10 septembre, deux détenus se sont évadés à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*