Accueil / A la une / Conakry: un prisonnier s’évade par la grande porte de la prison centrale

Conakry: un prisonnier s’évade par la grande porte de la prison centrale

Inédit, un prisonnier redoutable du nom de Alpha Oumar Barry s’est évadé de la maison centrale de Conakry, le 22 septembre, moins d’une semaine après son incarcération. On parle de complicité à l’interne. Plusieurs responsables de la prison ont été arrêtés.

Elhadj Alpha Oumar Barry déféré le 19 septembre 2017, à la prison centrale de Conrhontie pour vol à mains armées, vol aggravé, association de malfaiteurs. Mais rebelote, le prisonnier s’évade le 22 septembre 2017, par la grande porte.
Plusieurs interrogations subsistes sur les circonstances de cette évasion spectaculaire. Quand on sait que, cette prison est l’une des plus sécurisé du pays, avec des postes de contrôle au alentour de la prison. Voir des détachements militaires munis de mitraillettes et d’armes lourdes stationnés dans le quartier Conrhontie.

Ce prisonnier qui est un récidiviste de grande renommée, aurait bénéficié de complicité dans la prison. Selon nos confrères de la radio Espace, ce dernier n’a escaladé ni perforé aucun mur de la prison, pour se faire la belle. Il est tout simplement passé par la porte d’entrée de la prison.

Des responsables de la maison de détention ont été arrêtés pour s’expliquer.

Il s’agit de Elisabeth Mansaré qui est greffier en chef de la maison centrale, Mohamed Chérif Yansané, le gardien en chef de la prison, Facinet Guilavogui qui était le Chef de poste le jour de l’évasion.

Cette évasion, relance la question sur l’insécurité généralisée en Guinée.

à voir aussi

Eboulement: 8 morts dont 2 enfants, des dizaines de blessés

Au moins huit personnes sont mortes et de nombreuses autres ont été blessées mardi en …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*