samedi 22 septembre 2018
Accueil / A la une / L’opposition Républicaine au chevet de la famille de Ismaïl Bah

L’opposition Républicaine au chevet de la famille de Ismaïl Bah

Les opposants au régime d’Alpha Condé étaient ce vendredi 22 septembre, au chevet de la famille de feu Ismaël Bah. Le chef de file de l’opposition accompagné de Jean Marc Téliano, de Alhousseiny Makanéra sont allés présenter leur condoléances à la famille du défunt, à Hamdallaye Kabalayah.

Moment de tristesse ce vendredi dans la famille de Ismaël Bah, décédé des suites d’une blessure par balle. Le jeune homme de 18 ans travaillait dans son atelier, lorsqu’il a été touché par balle à l’abdomen.

« Je suis choqué de voir qu’on ne peut pas renoncer à faire usage des armes à feu dans le maintien d’ordre. Imaginez, 80 de nos compatriotes arrachés à l’affection de leurs familles. Ils ont été tués. Partout dans le monde, on enregistre des bavures, mais ici, ce ne sont pas des bavures dès lors qu’il n’y a aucune enquête diligentée pour savoir qui est l’auteur des crimes. C’est l’impunité totale accordée aux criminels qui profitent des manifestations pour ôter la vie à des Guinéens. Je suis triste de constater que le nombre des victimes continue d’augmenter. Des victimes de répressions de nos forces de l’ordre qui sont chargées normalement d’assurer la sécurité des Guinéens. Ça, c’est vraiment déplorable », dénonce Cellou Dalein Diallo.

Le communiqué du ministre de la justice, qui promet l’ouverture d’une information judiciaire sur cette affaire, ne rassure pas le chef de file de l’opposition. Pour lui, c’est une autre enquête qui sera classée sans suite.

« C’est vrai, il y a eu cette fois-ci un communiqué mais je  doute fort qu’il y ait des suites. Imaginez, 80 personnes, depuis Zakaria jusqu’à Mme Sayon Camara. On va constituer les dossiers. Les autopsies sont entrain d’être faites. La famille, avec l’appui de l’opposition républicaine, va porter plainte contre X« , promet le leader de l’UFDG.

Malgré ces morts, l’opposition maintien son mot d’ordre de manifestation, prévu mercredi prochain.

 

à voir aussi

Beyla: des citoyens en colère réclament l’eau, l’électricité, des enseignants, des routes

Beyla- Les activités sont au ralenti, depuis mercredi matin, 18 octobre 2017, dans la Commune …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*