Accueil / A la une / Emeutes de Boké: Bantama accuse Mamadou Sylla de manipulation

Emeutes de Boké: Bantama accuse Mamadou Sylla de manipulation

A l’assemblée générale ordinaire du parti au pouvoir ce samedi 16 septembre, 3 sujets étaient à l’ordre du jour. Les émeutes à Boké, les 20 milliards chinois, et la tournée de la CENI dans les QG des partis politiques.

A l’entame, c’est le ministre de la Culture et des sports, qui a pris la parole. Bantama SOW a mis les manifestations de Boké, au compte de manipulation politique.

« Ce qui se passe à Boké aujourd’hui n’est pas du fait de la population de Boké, c’est une poignée d’individus manipulés par des politiciens en perte de vitesse. Casser n’apporte rien ! Au contraire, ça nous ramène en arrière. Aller casser le siège du RPG, c’est les politiciens en perte de vitesse qui ont peur de l’allure du Président Alpha Condé « , déclare t-il.

Pour lui, il n y a aucun doute, Mamadou Sylla est derrière tout.

« Hier, j’étais vraiment déçu, de voir un Mamadou Sylla Futurlec, reconverti en homme politique. Cet homme qui était dans toutes les choses louches », accuse le ministre des sports et de la culture.

Par ailleurs, Bantama Sow a invité l’ensemble des citoyens de la zone économique spéciale à la retenue.

Parlant des élections locales à venir, le secrétaire administratif du RPG arc en ciel, a salué l’initiative de la nouvelle équipe de la CENI, pour sa tournée dans les QG.

« Nous vous informons que la CENI a déja commencé les tournées, pour voir, toutes les modalités, et établir le chronogramme qui s’étend sur 120 jours. Les 120 jours, nous ramènent le 14 janvier 2018. Mais qu’est ce qu’ils disent, non on ne va pas au 14 janvier », clame Lansana Komara.

Le secrétaire général du ministère des guinéens de l’étranger Hady Barry, a lancé des piques à ceux qui disent que « Alpha Condé a vendu la Guinée aux chinois ».

« Le premier projet, consistera à la réfection de la voirie de Conakry. L’argent va aussi servir à la construction de 4 universités régionales. J’ai entendu un des opposants, vendeurs de médicaments, dire que Alpha Condé veut vendre la Guinée. Il croit que comme on vent les médicaments périmés, on peut vendre comme ça la Guinée », lance Hady Barry.

à voir aussi

Fodé Bangoura dit tout sur l’arrestation de Mamadou Sylla en 2006

  Le président du Parti de l’Unité et du Progrès (PUP), Fodé Bangoura, fraîchement rentré …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*