Accueil / A la une / Assainissement, croissance, arriérés des Universités privées: les recommandations fortes de Kory Koundiano

Assainissement, croissance, arriérés des Universités privées: les recommandations fortes de Kory Koundiano

Après 15 jours de débat, la session extra ordinaire consacrée à l’examen de la loi de finance rectificative a pris fin ce mercredi. A cette occasion, le président de l’Assemblée Nationale a fait des recommandations fortes.

Dans son discours de clôture, Kory Koundiano n’a pas passé sous silence certains sujets brûlants de l’actualité guinéenne. Tel que l’insalubrité dans la ville de Conakry, le payement des arriérés dû aux universités privées.

« En ce qui concerne la LFR 2017, l’Assemblée Nationale insiste sur sa recommandation de paiement des arriérés dû au titre des prestations des Universités privées et sa recommandation d’augmentation des investissements en faveurs des Universités publiques dont les capacités d’accueil doivent être augmentées et améliorées. Il en va de même de l’augmentation des moyens au profit de l’armée, pour faire face à toute éventuelle attaque terroriste, et au profit des services de police pour lutter efficacement contre le banditisme et le crime organisé à l’intérieur du pays« , a t-il dit.

Autre recommandations, l’Assemblée Nationale insiste sur la prise en compte de l’assainissement dans la loi de finance 2018.

« Une autre préoccupation d’actualité, concerne l’assainissement à prendre suffisamment en compte dans la LFI 2018 en lui accordant une dotation budgétaire suffisante par le prélèvement, entre autres, sur la taxation du patrimoine bâti (taxe parafiscale) et sur la contribution foncière unique (CFU) ».

Parlant du report des débats d’orientation budgétaire, Claude Kory Koundiano justifie par des négociations en cours avec le FMI.

« Ce report s’explique par le fait que les hypothèses de croissance économique et les priorités de développement économique et social de notre pays, pour les trois (3) prochaines années, doivent être partagées avec nos principaux partenaires techniques et financiers, auxquels le Gouvernement guinéen a demandé de soutenir un nouveau programme Économique et Financier dont la négociation est en cours avec le Fonds Monétaire International (FMI). Mais ce n’est que partie remise, car le Débat d’Orientation Budgétaire aura bel et bien lieu, à l’initiative du Parlement, dès que le gouvernement aura bouclé les négociations en cours, pour l’obtention d’un nouveau programme économique et financier avec le FMI », clame le député.

Pendant ces 15 jours, trois (3) accords de financement portant respectivement sur : – la route Guéckédou Kondémbadou ;

– le projet urbain d’adduction d’eau de la ville de Conakry ;

– la gouvernance économique.

L’approbation du prêt à des conditions concessionnelles pour le financement de la route Guéckédou Kondémbadou et des deux (2) autres accords de  financement qui sont des dons de l’IDA (Banque Mondiale).

L’Assemblée Nationale a également étudié deux (2) avenants N°1 aux conventions : – de la compagnie des bauxites de Kindia (CBK) ; – de la compagnie des bauxites de Djan-djan  (COBAD).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*