Accueil / A la une / Affaire 20 milliards US: « un effet d’annonce », commente Faya Milimono

Affaire 20 milliards US: « un effet d’annonce », commente Faya Milimono

L’accord portant sur 20 milliards de dollars américains entre la Guinée et la Chine, suscite des réactions dans les rangs de l’opposition. Le président du Bloc Libéral se réjoui certes de cette nouvelle, mais doute de sa réalisation.

Pour Docteur Faya Milimono, ce n’est pas la première fois que des sommes colossale sont annoncés par l’administration Condé. Mais jamais aucune réalisation.

« On nous avait annoncé l’investissement de 5 milliards de Mubadala.  On n’a pas encore vu cela se réaliser sur le terrain. En grande pompe, en 2014, on nous a annoncé que Rio Tinto allait investir 20 milliards pour développer la mine de Simandou.  Après les élections de 2015, Rio Tinto a tout bonnement annoncé son retrait. Nous voyons derrière beaucoup plus un effet d’annonce que la réalité« , commente t-il.

Il ajoute que les guinéens en on marre des promesses non tenues, ils veulent du concret clame t-il.

« Les Guinéens ne se nourrissent pas de vent, de l’abstrait, mais ils se nourrissent du concret. Ils se déplacent sur du concret, c’est-à-dire sur des routes. Quand ils quittent ici pour aller à Mamou, ils doivent circuler sur une route. Et si cette route est mauvaise, elle est mauvaise. Les Guinéens veulent des actes. Quand les actes seront posés, naturellement, on ne pourra que s’en féliciter« , dira t-il.

Faya Millimouno vois d’ailleurs derrière cette annonce, des ambitions politiques inavouées.

« Mais pourquoi attendre la fin de son second mandat pour annoncer ce genre d’accord? Est-ce que c’est pour nous vendre après qu’il a commencé quelque chose qu’il fallait le laisser achever? », s’interroge le leader politique.

« Ça ne passera pas, parce qu’il faut faire un avertissement clair« , averti le président du BL.

Avant d’ajouter: « En Afrique, les gens aiment dire ‘’j’ai commencé quelque chose, laissez-moi achever’’ pour se maintenir au pouvoir« , déclare Lansana Faya

Il promet d’ouvrir l’oeil sur les conditions qui sous tendent cet accord, s’il se concrétise.

« Si ces 20 milliards se concrétisent, nous, en tant que BL, nous développons toute notre vigilance aux conditions dans lesquelles cet accord est signé. Qu’est-ce que l’Etat guinéen donne à la Chine et sous quelles conditions ? Nous insisterons pour exercer notre droit d’accès à l’information publique pour que nous comprenions si on n’est pas en train de mettre les mains des Guinéens dans l’eau« , conclut-il.

à voir aussi

Accès des filles à l’éducation : la Guinée parmi les dix pays les moins bien notés dans le monde, neuf sont africains

À l’occasion de la journée internationale de la fille, célébrée ce 11 octobre, l’ONG ONE …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*