Accueil / A la une / Accord de 20 milliards US: « on n’en verra pas la couleur », dit Makanéra

Accord de 20 milliards US: « on n’en verra pas la couleur », dit Makanéra

Le ministre d’Etat à la Présidence chargé des investissements et du partenariat public-privé, Dr Kassory Fofana, a annoncé lundi la signature d’un accord de 20 milliards de dollars US, jusqu’en 2036, entre le gouvernement chinois et guinéen.

L’ancien ministre de la Communication, Alhousseiny Makanéra Kaké, ce n’est que de la poudre aux yeux. A l’entame de son intervention, Alhousseiny Makanéra Kaké, président du parti FND, s’est moqué de cet accord.

« C’est de la poudre aux yeux. On a tellement entendu ça ! Sinon, les 20 milliards sont très bons. Deuxième chose : je voudrais vous dire, puisqu’on nous parle de la croissance à deux chiffres, qu’on nous dise au moins le secteur qui sera porteur de cette croissance. Si, c’est seulement les matières premières contre 20 milliards, c’est que c’est une catastrophe« , déclare Alhousseïny Makanéra Kaké.

L’ancien ministre de la communication déclare que les mines ne garantissent par l’essor économique d’un pays. D’ailleurs, il doute fort que ces retombées profitent aux guinéens.

« C’est même ridicule. J’ai entendu que ces 20 milliards, c’est contre les matières premières. Nous avons dit que l’exportation de la matière première ne va jamais améliorer les conditions de vie des Guinéens. Les exemples les plus éloquents dans ce domaine, c’est Boké. Allez voir le dégât que ces gens-là sont en train de causer à la nature à Boké, par rapport au bénéfice que nous tirons de la vente de la bauxite. On entend encore parler de matières premières. Ce n’est même pas semi fini et on est en train de chanter. Ce n’est pas en Guinée seulement. Presque dans tous les pays au monde, surtout en Afrique, les mines ne profitent pas à l’ensemble de la population. Mais ça profite à une élite de la population. La coopération Chine-Guinée m’inquiète beaucoup en ce sens que la Chine, c’est un pays qui lutte sérieusement contre la corruption. Ces 20 milliards-là, nous allons en entendre parler mais on n’en verra pas la couleur », a-t-il dit.

 

à voir aussi

Accès des filles à l’éducation : la Guinée parmi les dix pays les moins bien notés dans le monde, neuf sont africains

À l’occasion de la journée internationale de la fille, célébrée ce 11 octobre, l’ONG ONE …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*