samedi 15 décembre 2018
Accueil / A la une / Cellou Dalein donne les raisons de la suspension des manifestations

Cellou Dalein donne les raisons de la suspension des manifestations

A l’assemblée générale ordinaire de l’UFDG ce samedi 5 août, le chef de file de l’opposition est revenu sur les raison qui ont favorisé la suspension des marches dans les rues de Conakry. Selon lui, c’est pour permettre aux pélérins de rallier le lieu saint de l’Islam.

Cellou Dalein Diallo que cette suspension n’a rien à voir avec une quelconque négociation, ou une pression.

« Beaucoup d’entre vous sont un peu déçus de la suspension des marches. Je sais que  beaucoup d’entre vous comprennent, mais pour ceux qui n’ont pas compris, il est bon d’apporter quelques explications. Le 2 août au soir et le lendemain matin, j’ai eu beaucoup d’appels des associations religieuses, des pèlerins qui ont introduit une doléance auprès de l’opposition pour qu’on suspende nos manifestations afin de permettre aux candidats au pèlerinage d’accomplir tranquillement les diligences nécessaires à leur départ. Le 2 août même, il y avait beaucoup qui devaient aller pour se faire vacciner, pour recevoir leur passeport, pour avoir la formation au centre islamique. Personne n’a pu aller répondre au rendez-vous.  Donc, comprenez que c’est pour marquer notre soutien à ces pèlerins qui sont des compatriotes que nous avons décidé de suspendre jusqu’à la fin des opérations de départ des pèlerins guinéens« , explique t-il.

S’exprimant sur sa rencontre avec le diplômâtes allemand, Cellou Dalein Diallo soutient que s’était une visite programmée.

« Avant l’annonce de la décision à la presse, j’avais reçu l’ambassadeur de l’Allemagne. Mais on avait un rendez-vous de longue date. On n’a pas parlé de suspension des marches« , rassure t-il.

Il met en garde cependant contre le refus du pouvoir de faire appliquer les accords politiques. Les manifestations reprendront dès après le départ des pèlerins a-t-il dit.

« S’il n’y a aucun signal fort montrant que le gouvernement et les institutions compétentes ne sont pas en train de prendre des dispositions pour mettre en œuvre le contenu de la circulaire présidentielle, on reprendra tranquillement nos manifestations sur l’autoroute et sur la voie expresse. Donc, je voulais que vous compreniez que la décision n’est pas liée à aucune pression, à aucune négociation. C’était juste pour permettre aux candidats au pèlerinage d’accomplir tranquillement les différentes diligences pour le départ. Donc soyez convaincus que nous ne fléchirons pas« , prévient-il.

à voir aussi

Manif de l’opposition: Cellou Dalein Diallo parle de victoire

La manifestation de l’opposition ce jeudi 22 novembre, a tourné à la débandade à Hamdallaye. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*